Day: November 13, 2020

Inquiétude en Guinée / Les gendarmes désormais autorisés à tirer à vue

Les députés guinéens viennent d’adopter une loi qui autorise les gendarmes à tirer à vue sur tout obstacle et toute menace imminente. C’est brièvement la quintessence de la loi qui a récemment été adoptée par l’Assemblée nationale en Guinée.

Dans l’exposé en plénière, la commission défense et sécurité de l’Assemblée nationale a expliqué que cette loi visait à protéger les Guinéens contre le terrorisme, les prises d’otages et toutes les situations dans lesquelles plusieurs d’entre eux se retrouveraient en danger.

C’est pour cette raison que cette loi a été votée pour autoriser les gendarmes guinéens à tirer à vue. Et ils ne s’exposeront à aucune poursuite judiciaire.

Pour les juristes, les autorités guinéennes doivent privilégier la promotion des droits humains et des conventions internationales relatives aux droits de l’homme auxquelles la Guinée a souscrit.

Toutefois, les juristes ne cachent pas leurs craintes sur les conséquences d’une telle loi.

Selon la BBC, 113 députés guinéens se sont abstenus de voter cette loi qu’ils jugent dangereuse.

Même au sein de la commission défense et sécurité de l’assemblée nationale, certains députés ont critiqué le document et se sont ouvertement opposés à l’adoption de cette loi.

Les organisations de défense des droits de l’homme craignent que les gendarmes ne se servent de cette loi pour tuer impunément dans le contexte actuel, marqué par la polémique autour d’une nouvelle Constitution et un éventuel 3ème mandat du chef de l’Etat guinéen Alpha Condé.

Par AfrikMag

Les Conventions ferroviaire et portuaire pour l’évacuation du minerai de fer des blocs I et II de Simandou ont été officiellement signées

Suite à l’approbation par le Conseil des Ministres du Gouvernement de la République de Guinée, et au nom du gouvernement guinéen, les Ministres en charge des Mines, du Budget et des Transports ont officiellement signé avec Winning Consortium la Convention ferroviaire pour l’Evacuation du Minerai de Fer des Blocs I et II de Simandou et la Convention portuaire pour l’Evacuation du Minerai de Fer des Blocs I et II de Simandou. La cérémonie s’est déroulée en présence de SE Monsieur le Ministre des Mines et de la Géologie, de SE Monsieur le Ministre des Transports et de SE Monsieur le Ministre du Budget, ainsi que les représentants de la société WCS.

La Convention de Base du Projet d’Exploitation du Gisement des Blocs I et II du Simandou est entrée en vigueur depuis le 3 juillet 2020 dernier, qui inclut les principes généraux sur la réalisation des infrastructures ferroviaires et portuaires. Les conventions ferroviaire et portuaire signées aujourd’hui ont précisé les conditions particulières de construction des infrastructures concernées. La finalisation de ces deux conventions complète le cadre d’investissements du projet des Blocs I et II de Simandou, et constitue une base solide pour l’avancement du projet de Simandou par Winning Consortium. Selon les dispositions générales du projet des Blocs I et II de Simandou, WCS construira une voie ferrée d’environ 600 kilomètres et un port multimodal, pour exporter son minerai de fer via le territoire guinéen. Au-delà des nombreuses retombées en termes d’emplois directs et indirects ainsi que l’augmentation des revenus locaux, ce projet propulsera le développement économique de la Guinée à plus grande échelle. Le Ministère des Mines et de la Géologie estime que les revenus directs de l’État seront de l’ordre de 15,5 milliards de dollars US sur la durée intégrale du projet.

Selon M. Sun Xiushun, Président du Conseil d’Administration de WCS, « Malgré la crise sanitaire et économique que nous traversons, WCS respecte strictement le calendrier établi pour l’organisation et l’avancement de tous les travaux. Nous sommes confiants dans la capacité de l’ensemble de nos équipes à mener à bien ce projet majeur ! Fermement engagé dans la protection de l’environnement et au développement durable, Winning Consortium va concentrer les efforts de tous pour construire un projet minier de premier rang mondial, afin que le peuple guinéen en bénéficie, et que des avantages mutuels pour toutes les parties prenantes se concrétisent. ».

À propos de Winning Consortium Simandou

Winning Consortium Simandou, formé par Winning International Group de Singapour, Shandong Weiqiao Pioneering Group de Chine et United Mining Supply (UMS) de Guinée a obtenu le droit d’exploitation du Minerai de Fer des Blocs I et II de Simandou dans la procédure d’appel d’offres international organisée par le gouvernement guinéen. Les trois membres de WCS coopèrent avec Yantai Port Group de la Province de Shandong en Chine pour développer l’exploitation de bauxite dans la région de Boké depuis 2015, dont la production et l’exportation annuelles ont dépassé 40 millions de tonnes en 2019.


par WINNING CONSORTIUM SIMANDOU

Guinée : le Lensois Issiaga Sylla renvoyé

Coupable d’être sorti très tard mercredi après la victoire contre le Tchad (1-0) en qualifications pour la CAN, le Lensois Issiaga Sylla a été renvoyé en France par la Guinée.

La Guinée a remis Issiaga Sylla dans l’avion en direction de la France. Le latéral gauche lensois, auteur de six matches de L1 cette saison, serait sorti très tard mercredi soir après la victoire de son équipe contre le Tchad (1-0) en qualifications pour la CAN. Son sélectionneur l’a renvoyé et a appelé Ibrahima Sory Doumbouya à sa place.

Par Lequipe.fr