Author: Bruno Lamah

N’Zérékoré : deux enfants périssent après avoir mangés des ”Grenouilles” dans le quartier Gonia II.

L’acte s’est passé ce dimanche 06 mai 2021 au quartier Gonia 2 dans la commune urbaine de N’Zérékoré d’où trois enfants tous âgés entre 3 à 5 ans  sont allé à la recherche des ”grenouilles” dans la nuit du samedi 05  au  dimanche 06 mai dans un Bas-fonds non loin de leurs domiciles.

Ces trois mineurs ont attrapé les amphibiens ils ont grillé et mangé. Mais  quelques heures après la consommation, les enfants ont commencé à développer des  douleurs abdominales deux du même père ont trouvé la mort et l’autre a été sauvé grâce aux calmants apporter par les voisins.<< Les trois enfants ont resté à  s’amuser jusqu’à  ils sont allés dans un bas-fond pour attraper les grenouilles. Quand ils ont pris les grenouilles,  ils sont revenu  à la maison pour les griller et manger. Après avoir fini de manger   qu’ils ont eu les douleurs abdominales et ils vomissaient tous. On n’a fait tout nos possibles pour les sauver mais impossible. Les deux du même père ont rendu l’âme et le troisième enfant a été sauvé par les calmants qu’on les donnait. C’est vraiment difficile a expliqué >> nous a fait savoir ce citoyen du quartier qui a requis l’anonymat.


Il faut noter que les deux enfants ont regagné leur dernier demeure le même jour sans aucun diagnostic médical. Mais en attendant d’avoir plus de précisions sur la cause exacte de la mort des deux enfants, certains observateurs se posent la question de  savoir, est-ce que c’est les vraies grenouilles que ces enfants ont mangé  vu de leurs âges. Est-ce que ce n’est pas de crapauds qu’ils auraient pris en lieu et place de grenouilles  dans les bas-fonds au cours de leurs chasses nocturnes.
À suivre !


Bruno Lamah

Me. Pépé Antoine Lamah : ”J’ai effectivement été séquestré sur instruction du …”

Me. Pépé Antoine Lamah, un des membres influents  du collectif des avocats du  FNDC, a été séquestré, cet après midi de ce lundi, 07 juin 2021  pendant 33 bonne minutes dans les locaux de la Direction Centrale de la police judiciaire de Conakry sur ” l’instruction”  du Gl. Fabou Camara, directeur de la DPJ, indique-t-il. Après, sa libération, l’avocat à la cour, a précisé sur sa page Facebook. << J’ai effectivement été séquestré sur instruction du Général Fabou de 12h 22 à 12h 57 dans les locaux de la DPJ.Je suis à présent libre et je m’en remets à mon Ordre. Tout va bien à présent. Merci à tous pour votre soutien>>, a-t-il indiqué.À suivre !
Bruno Lamah 

CELEBRATION DE LA JOURNEE MONDIALE DE L’ENVIRONNEMENT: VOICI LA DECLARATION DU MINISTRE D’ETAT, MINISTRE DE L’ENVIRONNEMENT DES EAUX ET FORETS, MOHAMED OYE GUILAVOGUI.

La Journée Mondiale de l’Environnement, date anniversaire de la
création du Programme des Nations-Unies pour l’Environnement (PNUE)
est célébrée à travers le monde, le 5 juin de chaque année.

L’objectif visé par cette journée est de susciter l’intérêt de la
classe politique et le désir d’agir. Elle est mise à profit pour
informer et sensibiliser les acteurs du développement, pour qu’ils
comprennent que leur participation active et effective à la gestion
durable de l’environnement est essentielle et qu’ils doivent de ce
fait, changer favorablement leurs comportements et attitudes à l’égard
des questions environnementales.

La célébration de cette Journée donc, permet aux nations et aux
peuples d’améliorer leur qualité de vie sans compromettre, celle des
générations futures. Le Pakistan aura le privilège de l’accueillir
cette année 2021.
Le thème central de cette année retenue par le PNUE est intitulé « La
restauration des écosystèmes».Les écosystèmes expriment l’interaction
entre les organismes vivants – plantes, animaux, personnes – et leur
environnement. Cela inclut la nature, mais aussi les systèmes créés
par l’homme, comme les villes ou les exploitations agricoles.

Citoyennes et citoyens,
Des forêts aux terres agricoles en passant par les étendues et les
cours d’eau douce, les océans et les littoraux, les écosystèmes dans
toute leur vitalité et leur diversité, sont le pilier de notre
prospérité et notre bien-être. Or, nous dégradons aujourd’hui ces
précieuses ressources de façon alarmante.

Depuis trop longtemps, nous exploitons et détruisons les écosystèmes
de notre planète. Toutes les trois secondes, le monde perd
suffisamment de forêts pour ouvrir des terrains de distraction et
loisir par exemple, et au cours du siècle dernier, selon le rapport
spécial du GIEC/PNUE sur les conséquences d’un réchauffement
planétaire, nous avons détruit la moitié de nos zones humides.

Pas moins de 50% de nos récifs coralliens ont déjà disparu et jusqu’à
90% d’entre eux pourraient disparaître d’ici 2050, même si le
réchauffement de la planète se limitait à une augmentation de un
virgule cinq degré Celsius.
La perte d’écosystèmes prive le monde des puits de carbone, comme les
forêts et les tourbières. Les émissions mondiales de gaz à effet de
serre ont augmenté pendant les trois années consécutives et la planète
est en passe de subir un changement climatique potentiellement
catastrophique.

La Décennie des Nations Unies pour la restauration des écosystèmes est
un moyen de contribuer à renverser cette tendance et d’offrir un
avenir plus durable à la nature et à l’humanité. Les écosystèmes sont
le socle de toute une vie sur terre. Protéger les écosystèmes, c’est
protéger la planète et ses habitants.

Face à ces défis, la Journée Mondiale de l’Environnement se concentre
sur la restauration des écosystèmes et son thème est « Réimaginer,
Recréer, Restaurer ». Ce qui est en adéquation avec la vision du
Gouvernement Guinéen à travers ‘l’Initiative présidentielle de
reboisement.. Aussi, elle est en phase non seulement avec la
campagne de reboisement annuelle du Ministère de l’Environnement des
Eaux et Forêts, mais aussi avec les objectifs de l’ambitieuse idée de
projet portant le reboisement de 500 000 ha initié par le Département,
et sur une période de 5 ans.

La restauration des écosystèmes consiste enfin à prévenir, à stopper
et à inverser les dommages pour passer de l’exploitation de la nature
à sa guérison. Cette Journée mondiale de l’environnement donnera le
coup d’envoi de la Décennie des Nations Unies pour la restauration des
écosystèmes 2021-2030, une mission mondiale visant à faire revivre des
milliards d’hectares, des forêts aux terres agricoles, du sommet des
montagnes aux profondeurs de la mer.

Citoyennes et Citoyens

Nous ne pouvons pas remonter le temps. Mais nous pouvons planter des
arbres, rendre nos villes plus vertes, redonner vie à nos jardins,
changer notre régime alimentaire et assainir les rivières et les
côtes. Nous sommes la génération qui peut faire la paix avec la
nature. C’est notre dernière chance de remettre les choses en ordre.
Soyons actifs, pas anxieux. Soyons audacieux, pas timides. C’est notre
moment. C’est votre moment. Rejoignez la Génération Restauration !

Le Ministère de l’Environnement, des Eaux et Forêts, à travers le
Gouvernement Guinéen saisit donc cette opportunité, pour lancer un
appel à tous les responsables politiques et administratifs, à tous les
citoyens de notre pays pour une prise de conscience collective accrue
pour l’initiation d’actions concrètes, en vue d’améliorer le cadre de
vie de nos populations dans nos différentes villes.

Main dans la main pour restaurer les écosystèmes, pour une Guinée
propre, verte et plus vivable !

Vive la Journée Mondiale de l’Environnement !
Vive les Nations Unies !
Vive la République de Guinée!
Je vous remercie !.
Service Communication : MEEF

Conseil des Ministres: voici le compte rendu de ce jeudi.

Conakry, le 3 juin 2021 – La session ordinaire du conseil des ministres, s’est tenue, par vidéoconférence, ce jeudi 03 juin 2021, de 12h30 à 13h30, sous la Présidence de Monsieur le Président de la République, Son Excellence Professeur Alpha Condé. Les points inscrits à l’ordre du jour étaient les suivants :

          I.                    Messages de son Excellence, Monsieur le Président de la République


          II.                    Compte rendu de la session du conseil interministériel du Mardi 1er juin 2021

       III.                    Examen de texte

      IV.                    Communications

        V.                    Divers

Au titre du premier point de l’ordre du jour, Monsieur le Président de la République, son Excellence, Professeur Alpha Condé a informé le conseil de la visite d’amitié et de travail de son homologue gambien, son Excellence, Adama Barrow, en Guinée. Elle se déroulera du jeudi 03 juin, au samedi 05 juin 2021. L’occasion pour les deux Chefs d’Etat d’évoquer des questions bilatérales, d’intégration, de sécurité et de paix, de coopération sous-régionale et régionale, de conclure aussi des accords de coopération. Le conseil s’est réjoui de cette visite d’Etat du numéro 1 Gambien et a félicité Monsieur le Président de la République, son Excellence, Professeur Alpha Condé pour sa politique d’ouverture et d’intégration dont la Guinée tire d’énormes bénéfices pour sa diplomatie, son développement économique et social.

Monsieur le Président de la République, son Excellence, Professeur Alpha Condé a décidé, dans la nouvelle nomenclature administrative d’ériger la direction nationale des impôts et celle du budget, en directions générales.

Le Chef de l’Etat, a souligné toute l’importance que revêt pour la Guinée le forum économique dénommé Dubaï-Expo 2020. Il a relevé qu’il s’agit d’une formidable opportunité de présenter la meilleure image de la Guinée et surtout de rétablir la vérité à propos des progrès accomplis sur tous les plans. Il a invité les organisateurs à présenter la qualité et la diversité des produits guinéens, en mettant un accent particulier sur l’agro-business, qui est en pleine expansion en Guinée, dont le pays a aussi le potentiel.

Monsieur le Président de la République, a recommandé fortement que Dubaï – Expo 2020, soit un espace de promotion et de valorisation de l’Art et de la culture, made in Guinée, de réputation internationale.

Cependant, Monsieur le Président de la République, a partagé avec le conseil sa préoccupation sans cesse réitérée que les événements et les activités programmés tiennent compte des restrictions et contingences de la crise sanitaire mondiale de la covid-19 qui doit modifier toutes les habitudes et le comportement de chacun et de tous.

PublicitéFaire défiler pour continuer
Le Chef de l’Etat, a informé le conseil que le cadre permanent de dialogue est à pied d’œuvre pour répondre à toutes les attentes liées à son mandat et ses missions. Il se penchera sur toutes les questions d’intérêt national, notamment la problématique des transports, les problèmes de société, d’unité nationale, de consolidation de la paix sociale, de l’Etat de Droit, de la Démocratie.

Monsieur le Président de la République, a annoncé au conseil, qu’à la suite de la formation du Gouvernement, il sera procédé aussi à la nomination des cadres aux différents postes de directions, dans les cabinets ministériels, la haute administration publique. Il a indiqué que pour toutes ces nominations, à venir, il sera tenu compte de critères précis, équitables et transparents comme l’ancienneté au poste, la sédentarisation, le bilan de compétences, expérimenté par le Ministère du Budget à travers sa direction des impôts et qui pourrait être étendu à d’autres services de l’Etat et de l’administration publique.

En outre, il a rappelé qu’il y a des postes vacants à combler, des fonctionnaires admis à faire valoir leurs droits à la retraite à remplacer, des personnes décédées ou ayant abandonné leurs postes de travail qui sont encore prises en charge, à rayer du fichier, bref il a fermé instruit que toutes les scories et distorsions de l’administration soient identifiées et immédiatement corrigées.

Monsieur le Président de la République, a félicité, le ministre d’Etat, porte-parole du Gouvernement, pour le travail déjà accompli, et tous les efforts pour relayer la parole de l’équipe gouvernementale et défendre ses positions, surtout pour une meilleure circulation et diffusion de l’information, à même d’éclairer et mieux édifier l’opinion publique nationale et internationale. Il l’a encouragé à persévérer dans cet effort avec engagement, courage et détermination.

Après les directives et orientations données par Monsieur le Président de la République, il est revenu au Premier Ministre de faire le compte rendu de la dernière session du conseil interministériel, après avoir évoqué divers sujets.

Monsieur le Premier Ministre, chef du Gouvernement a informé le conseil que sous la coordination du Ministre d’État, Secrétaire Général de la Présidence, les arbitrages relatifs aux attributions dévolues aux différents ministères afin de clarifier les rôles et les missions des chacun se poursuivent, à la satisfaction de tous, et seront terminés la semaine prochaine.

Dr Ibrahima Kassory Fofana a ensuite réitéré au Ministre Secrétaire Général du Gouvernement, l’instruction, dans la foulée, de préparer et organiser le séminaire gouvernemental, en parfaite intelligence avec le Ministre de la Fonction Publique et du Travail, le Ministre D’Etat, Secrétaire Général de la Présidence et le cabinet de la Primature. A cette occasion, les principes de base du fonctionnement du Gouvernement seront revus et partagés pour un meilleur travail en équipe, et surtout chacun des ministres sera invité à présenter son plan d’action détaillé, en précisant le calendrier établi, les objectifs ambitionnés et les moyens réunis ou à mobiliser pour y arriver.

Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, a engagé les Ministres en charge du Budget et des Finances, à exposer sur les conditions d’exécution des budgets sectoriels contenus dans la Loi des Finances, à la faveur du prochain séminaire gouvernemental, pour garantir l’exécution effective des plans d’actions sectoriels et chemin faisant, réaliser les objectifs de développement assignés au Gouvernement, par Monsieur le Président de la République, son Excellence, Professeur Alpha Condé.

Dr Ibrahima Kassory Fofana a félicité Madame la Ministre des Travaux Publics pour avoir fait preuve de célérité, en répondant aux sollicitations des populations de Télémélé. Celles-ci ont informé le gouvernement du risque potentiel d’isolement de la préfecture, en raison de difficultés à venir sur la route, les desservant. Grâce aux dispositions urgentes prises par la Ministre, la solution au problème a été trouvée.

Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, a invité les ministres, chaque fois qu’ils sont saisis par les populations pour de brûlantes préoccupations, de mettre un point d’honneur à les satisfaire dans la rapidité et l’efficacité afin de renforcer la confiance entre Gouvernants et Gouvernés. Dr Ibrahima Kassory Fofana, suivant les directives et orientations du Chef de l’Etat, a exigé des ministres du pragmatisme et de l’efficacité dans les missions et tâches qui leurs sont confiées.

I. AU TITRE DES EXAMENS DE TEXTES

Le Ministre Délégué chargé de l’Agriculture et de l’Elevage a soumis pour examen deux (2) projets de Décrets ainsi que leurs projets d’Arrêtés d’application.

Le Ministre a précisé que ces projets de Décrets s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre effective du Code de l’Elevage, adopté comme Loi L/2018/026/AN du 03 Juillet 2018 par l’Assemblée Nationale et Promulgué par le Président de la République.

Ø S’agissant du projet de Décret portant règlementation de l’introduction et de la gestion de gênes d’animaux domestiques de races étrangères, le Ministre a soutenu qu’en application des articles 17, 18, 46, 47 et 48 du Code de l’Elevage, ce projet de Décret réglemente la construction et la mise en exploitation des établissements qui doivent désormais obéir à certaines exigences techniques, hygiéniques et sanitaires favorisant la production, la reproduction ou la commercialisation en toute sécurité sanitaire.

Ø En ce qui concerne le Projet de Décret portant Conditions de détention et d’adoption des animaux de compagnie, le Ministre a rappelé qu’en application des articles 137, 138, 142, 145, 149 et 154 du Code de l’Elevage, ce projet de Décret traite de la responsabilité civile du propriétaire pour les préjudices causés par son animal et également de la délivrance du permis de détention des chiens de première et deuxième catégorie, ainsi que des mesures d’identification, de vaccination antirabique et d’évaluation comportementale par un vétérinaire agréé.

Au cours des débats, les observations ont essentiellement porté sur la nécessité de définir les termes « Chiens de 1ère catégorie et 2ème catégorie », avant d’indiquer les obligations et les interdictions liées à la détention de chaque catégorie.

Au terme des débats, le conseil a sous réserve de la prise en compte des observations formulées, adopté les deux projets de décrets, et leurs arrêtés d’applications.

III. AU TITRE DES COMMUNICATIONS

3.1. Le Ministre en charge des Investissements et des Partenariats Public-Privé a fait une communication relative à la participation de la Guinée à l’exposition universelle 2020 de Dubaï, qui aura finalement lieu du 1er octobre 2021 au 31 mars 2022.

Inscrite dans le district Durabilité de l’Expo, la République de Guinée a choisi comme thème : « Développement Durable et Renouvellement Urbain Axé sur l’Eau », et intitulé son pavillon « Puisez à la Source de l’Afrique de l’Ouest ».

Sur un espace d’exposition de 200 m², la délégation présentera les nombreuses potentialités de la Guinée qui reflètent son caractère pionnier et innovateur dans la culture, les arts, l’histoire. Elle mettra également en avant la position géostratégique du pays dans la désserte en eau de la sous-région ouest-africaine et les nombreuses opportunités d’investissement qui en découlent notamment l’hydroélectricité, le tourisme, l’agriculture etc.

Le Ministre a fait le point de l’avancement des préparatifs de la participation de la Guinée à l’Exposition universelle et rendu compte de sa participation à la réunion des participants internationaux à l’Expo 2020 à Dubaï qui a eu lieu du 4 au 6 Mai dernier.

Le Ministre a informé que Son Altesse Cheikh Mohammed Bin Rashid Al Maktoum, Vice-Président, Président du Conseil des Ministres des Emirats Arabes Unis, Souverain de Dubaï a adressé une invitation à Son Excellence Monsieur le Président de la République de Guinée, à prendre part à la Cérémonie d’ouverture de l’Expo Dubaï 2020.

Au terme de l’exposé, les observations ont porté sur la nécessité d’impliquer l’ensemble des départements ministériels dans l’organisation de cet important évènement afin d’exposer les multiples avantages comparatifs de la Guinée aux potentiels investisseurs, y compris le secteur de l’agro-business, des Arts et de la culture.

Au terme des débats, le conseil, a félicité le Ministre pour les activités réalisées.

Le Conseil a invité la Ministre de la Culture, à renforcer la concertation avec son Collègue des Investissements et des Partenariats Publics et Privés afin de s’assurer de la prise en compte des aspects culturels qui constituent un des atouts majeurs de notre pays.

IV. AU TITRE DES COMPTE- RENDUS

4.1. Le Ministre de la Santé a fait le compte rendu relatif à l’évolution de la riposte à la pandémie de la Covid-19 et de l’épidémie d’Ebola en République de Guinée qui fait ressortir les progrès enregistrés dans la riposte.

4.2. La Ministre de l’Enseignement Technique de la Formation Professionnelle et de l’Emploi a fait le compte rendu de sa mission de terrain à Coyah et Mamou, du 26 au 27 Mai 2021 dans le cadre du contrôle des travaux de construction de l’ERAM de Coyah et de l’inauguration de l’ENI de Mamou ainsi que de la visite de l’ENAE de Tolo.

La Ministre a rassuré que les deux ERAM de Coyah et de Dabola, pourront être ouvertes à la rentrée prochaine des classes, prévue pour le 02 Octobre 2021, comme assigné dans sa lettre de mission.

La Ministre a mentionné que la mission a procédé à l’inauguration et à la remise officielle de la nouvelle École Normale d’Instituteurs (ENI) de Mamou, en compagnie de Monsieur le Ministre de la Coopération Internationale et de l’Intégration Africaine et de Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur du Japon en Guinée.

Ainsi, l’ENI de Mamou complète la liste des ENI à dix (10), depuis l’avènement à la magistrature suprême du Président Alpha CONDE.

Le Conseil, a adressé les vives félicitations à Madame la Ministre pour tous les résultats obtenus, en si peu de temps, en particulier, ses efforts qui ont permis de rendre opérationnelle en 2 ans, les quatre (4) ERAM.

V. AU TITRE DES DIVERS.

La Ministre des Travaux Publics a informé le conseil de l’organisation d’un atelier par son ministère sur la réforme de l’AGEROUTE et du Fonds d’entretien routier, le 2 juin dernier.

Le Ministre des Affaires Etrangères et des Guinéens de l’Etranger a informé le Conseil de la visite d’amitié et de travail du Président de la République sœur de Gambie, en sa qualité de président en exercice de l’OMVG, du 3 au 5 juin 2021, à Conakry

La Ministre à la Présidence, chargée des questions de passation des marchés a informé le conseil que sur instruction du Président de la République, elle entreprendra une mission de vérification des dossiers des paiements de la dette intérieure.

A ce sujet, le Conseil a recommandé que sa mission porte principalement sur les arriérés postérieurs à 2018, c’est à dire ceux qui ne figurent pas sur le listing des dettes auditées. À cet effet, le conseil a instruit le Ministre de l’Économie et des Finances de mettre à la disposition de la Ministre, tous les dossiers concernés.

Par ailleurs, la Ministre a sollicité et obtenu du conseil de faire une présentation sur la passation des marchés publics, lors du séminaire gouvernemental.

Tibou Kamara

Ministre d’Etat, conseiller personnel du Chef de l’Etat, Ministre de l’industrie et des PME, porte-parole du Gouvernement

Transmis par la Cellule de Communication du Gouvernement

Cas d’Ismaël Condé à la maison Centrale de Conakry : voici les précisions du ministère de la justice” la réalité est que M. Ismaël Condé a souvent… ”

 À propos de l’incident survenu à la maison centrale de Conakry dans l’après-midi du Mercredi 2 juin 2021, le Ministère de la Justice informe l’opinion que Monsieur Ismaël Condé n’a été agressé par aucun agent et n’est l’objet d’aucun harcèlement contrairement aux déclarations de son avocat.

La réalité est que Monsieur Ismaël Condé a souvent des relations difficiles avec certains de ses codétenus.Ce mercredi 2 juin 2021 dans l’après-midi, Monsieur Ismaël Condé a eu de vives altercations avec l’un d’eux pour des susceptibilités. Aussitôt alerté, le régisseur est intervenu pour ramener le calme parmi les détenus. 

Cependant, M. Ismaël Condé était dans tous ses états. Compte-tenu de cette mauvaise cohabitation et pour éviter tout autre incident, le régisseur a décidé de le transférer dans un autre dortoir situé près de l’infirmerie.

Non content de cette mesure et toujours colérique, il s’est volontairement ébouillanté le visage et le torse avec de l’eau chaude.Ayant surmonté sa nervosité, il a demandé à être conduit à l’hôpital où il a été mis en observation. Heureusement, la brulure est sans gravité.

Après avoir regretté son comportement, le détenu Monsieur Ismaël Condé a reconnu dans un écrit s’être volontairement aspergé d’eau chaude par nervosité.

—Fait à Conakry le 3 juin 2021 Service de Communication Ministère de la Justice

Urgent: Mamadou Alpha Diallo enfin libre (ABLOGUI).

L’Association des Blogueurs de Guinée (Ablogui) informe l’opinion publique de la mise en liberté provisoire de son président Mamadou Alpha Diallo, interpélé hier mercredi 02 juin à Sonfonia (dans la banlieue de Conakry), après son audition au parquet de Dixinn, pour dit-on ‘’outrage à agent’’.

Mise à la disposition de ses avocats, M. Diallo devra se présenter le mardi 08 juin 2021, pour un procès au tribunal de première instance.

L’Ablogui suit de près cette affaire et salue la diligence par laquelle les avocats gèrent le dossier.

Nuisance Sonore à N’Zérékoré: le maire, Moriba Albert Délamou, prend une décision!

Citoyennes et citoyens de la commune urbaine de N’ Zérėkore, je constate avec regret la nuisance sonore toutes les nuits dans certains quartiers de la ville et gênant ainsi le sommeil des voisins.Suite à la réunion tenue à la mairie le vendredi 28 mai 2021 en présence des chefs de quartiers, présidentes des femmes et les Secretaires généraux des 22 quartiers, les decisions suivantes ont été prises: 

1. A partir de 00 heures, aucune animation sonore n’est autorisée dans les quartiers à l’exception du 31 décembre et du 1 janvier;

 2. Tout Citoyen n’ayant pas respecté cette decision doit payer une amende de trois cent mille francs guinéens (300.000 FG).

A cet effet, j’invite les Chefs de quartiers et les secrétaires généraux à prendre toutes les dispositions utiles pour l’application de laditedécision.

Je sais compter sur l’esprit de compréhension habituelle et de bonne collaboration de tous et de chacun.

Pénurie de Carburant à Nzérékoré ? : ‘’On n’est pas en situation de crise’’ dit Yacouba Traoré

Face aux spéculations de certains citoyens qui pensent à une éventuelle augmentation du prix de carburants à la pompe par le gouvernement à partir de ce mardi, 01 juin 2021, ce qui engendre d’ailleurs une pénurie de carburant dans certaines stations de service, le ministère des hydrocarbures a dans un communiqué invité les chefs de stations-service à la réouverture immédiate des Stations. Pour veiller à l’application de cette décision, l’inspecteur régional des hydrocarbures de Nzérékoré, accompagné des services de sécurité, a fait une descente musclée ce lundi 31 mai 2021 dans les différentes stations-services pour des vérifications. Pour l’inspecteur régional des hydrocarbures de Guinée Forestière, la région n’est pas en crise mais plutôt c’est des spéculations que certains gérants de station font. << On n’est pas en situation de crise. Parce que, il faut le dire, le vendredi dernier, nous avons fait le maximum, pour éviter cette situation effectivement dans les stations.

De mieux encore nous avons reçu 4 camions en  TT direct. Ce qui donne 800 milles litres de carburants pour les stations. Mais malheureusement, ce qu’ont constaté depuis hier, c’est que, il y a certain gérant qui va  la rétention de stock dans le but de faire de la spéculation. Parce que, il y des éventuelles augmentations du prix du carburant. Donc, ces gérants-là veulent profiter de la situation en refusant de donner du produit aux citoyens. Mais je vous donne l’assurance que toutes les stations-services qui ont du carburant vont vendre. Et la station-service qui n’a pas du carburant, on fera le maximum pour l’approvisionner aujourd’hui >>, a laissé M. Yacouba Traoré, inspecteur régional des hydrocarbures de N’Zérékoré.


 Dans la station de l’opérateur économique, Cécé Loua, située au quartier koléyéba secteur ONAH, dans la commune urbaine de N’Zérékoré,  une file d’engins était observée. Mais, le patron de ladite station dit avoir donné des instructions fermes à ses travailleurs.

<< Dans ma station-service de N’Zérékoré, j’avais 3000 l ce matin, j’ai dit de vendre ce matin à la population. Mais seulement de ne pas vendre dans les bidons même les bidons de 5 l, j’ai interdit. Moi, je vais liquider  ma cuve sera libre pour libérer ma conscience. Ils n’ont qu’à passer contrôler si ils trouvent une goutte d’essence dans une de mes stations que j’ai confisquée, qu’ils fassent ceux qu’ils veulent>>, a dit Cécé Loua.

Il faut noter que dans des marchés noirs, le litre d’essence se négocie entre 11-12000fg dans la commune urbaine et près de 15 000 dans les zones rurales, où il n’y a pas de station-service.

Bruno LAMAH

Guinée: le prix du litre à la pompe maintenu à 9 000 GNF .

Sauf changement de dernière minute, le prix du carburant à la pompe en Guinée restera inchanger pendant le mois de juin. Le comité paritaire des prix des produits pétroliers a annoncé le prix du litre à la pompe à 9 000 francs guinéens sur toute l’étendue du territoire national.

ci-jointe la copie de la circulaire

A suivre

Bruno LAMAH

Lecture de Saint Coran à N’Zérékoré : ”on n’acceptera pas que les bandits, marionnettes, détruisent notre chère patrie” (Hadja Aminata Sylla).

Dans le cadre de la préservation de la paix en région forestière, les femmes de la coordination mandingue de N’Zérékoré ont organisé  ce dimanche 23 mai 2021,  une lecture du  saint coran pour le  rayonnement de la paix dans la cité. Cette cérémonie de prière a été présidée par le  secrétaire  préfectoral des affaires religieuses de N’Zérékoré, en présence du secrétaire  général chargé des  collectivités décentralisées de la préfecture. 


C’est le siège de la coordination mandingue de N’Zérékoré situé dans le quartier Gonia ici dans la commune urbaine de N’Zérékoré qui a servi de cadre à la tenue de cette cérémonie de lecture du saint Coran.Prenant la parole, la  présidente des femmes de la coordination mandingue de N’zérékoré a rappelé l’objectif de la cérémonie de  lecture du saint Coran. << Nous avons fait ça  pour qu’il ait  la paix en Guinée. Parce qu’il n’aura pas de développement sans la paix. La Guinée est un pays béni, on n’acceptera pas que les bandits, marionnettes, détruire notre chère patrie. Nos grand parents nous ont fait comprendre que Dieu est le seul soutien de la guinée. la preuve de ça est que tous les pays limitrophes de la guinée ont connu la guerre sauf nous. Je demande à tous les religieux de continuer à prier pour la paix pour notre Guinée>>, a souhaité Hadja Aminata Sylla.

Présent sur les lieux, le secrétaire général chargé des  collectivités décentralisées de la préfecture s’est réjouie de la cérémonie << il  y a beaucoup d’armes pour maintenir la paix. Mais l’une des armes les plus efficaces c’est les armes liées à l’imploration de Dieu. C’est Dieu seul qui peut déterminer l’avenir d’un pays. Si ce Dieu son assistance est demandé, on ne peut que s’en réjouit et félicité les leaders religieux,  les initiateurs et initiatrice de  bonne initiative. Pour dire que tout le monde doit écouter  ces messages de paix. La paix est une denrée rare. C’est quand on la perd.  On  se rend compte qu’elle est nécessaire. ET c’est pourquoi je voudrais lancer un appel à l’ensemble des populations de la région forestière afin de resserrer les rangs pour se donner la main. ,Eviter la discrimination raciale et religieuses. La guinée est un pays laïc,  l’une ne peut s’épanouir sans l’autre, y a pas une vie à base clos. Alors donnons-nous la main pour amorcer le développement tant ambitionné >> a  lancé Amara Kaba secrétaire général chargé des collectivités décentralisées de N’zérékoré.
Bruno LAMAH