SOCIÉTÉ CIVILE-JUSTICE Le Ministre d’Etat, Me Cheick Sako a reçu en audience l’Administrateur Général du Balai Citoyen en Guinée

SOCIÉTÉ CIVILE-JUSTICE 

Le Ministre d’Etat,  Me Cheick Sako a reçu en audience l’Administrateur Général du Balai Citoyen en Guinée

Dans le cadre de la Réforme du Secteur de la Justice, la lutte contre l’impunité  et la corruption, conformément à la lettre de mission du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, le  Ministre d’Etat, Ministre de la Justice Garde des sceaux, Me Cheick Sako a reçu en audience ce vendredi 01 février 2019 à 12h l’Administrateur Général  de la Cellule  Balai Citoyen à la chancellerie.

À l’entame  de l’entretien,  l’Administrateur de la Cellule Balai Citoyen dans ces propos préliminaires a tout d’abord félicité et remercié le Ministre de la Justice Me Cheick Sako pour son leadership, sa rigueur, et surtout sa détermination en faveur de la  réforme du secteur de la justice qui aujourd’hui connait à travers ses juridictions un fonctionnement et une diligence sans failles.

Poursuivant ces propos l’Administrateur Général de la Cellule  Balai Citoyen a expliqué le bien fondé de leurs démarches qui visent à créer un climat de paix, de sérénité et de quiétude sociale à travers les actions qu’il pose pour  dissuader  et sensibiliser sur le comportement citoyen.

Pour exemple les différentes convocations contre certains responsables et cadres de diverses obédiences (leaders politiques, communicants des partis politiques, coordinations régionales  etc…) prouvent à suffisance l’intérêt et le combat qu’il ne cesse de mener pour la défense des intérêts du peuple et tous ceci pour un seul principe le respect des lois de la République.

Au terme de ses propos, l’Administrateur Général de la Cellule Balai Citoyen a posé certaines inquiétudes  au Ministre d’Etat  de la Justice sur les dossiers judiciaires pendants devant les juridictions de Conakry ainsi que le comportement de certains magistrats dans  lesdits  dossiers.

Il n’a pas manqué de signifier au Garde des sceaux sur la base de l’article 36 de la constitution guinéenne de Mai 2010 le retard  dans la  déclaration des biens de  certains membres du Gouvernement, des institutions constitutionnelles, des régies financières, du gouverneur de la banque centrale dont le rapport d’audit citoyen lui sera transmis en début de semaine.

En réponse à tous ces propos le Ministre a tenu tout d’abord a félicité, remercié et surtout a encouragé les actions que mènent la structure, tout en leur recommandant de travailler sur des bases légales et de façon impartiale, générale et surtout avec les preuves à l’appui pour faciliter  la machine judiciaire d’être réactive pour le bien-être du peuple de Guinée.

Il a toutefois magnifié son soutien indéfectible et son accompagnement sans cesse dans le combat démocratique pour une Guinée prospère et unie.

                    Sékou Keita

Conseiller Chargé de la Communication