Non, l’âge médian de la population sénégalaise n’est pas de 19 ans

« Nous avons une population éminemment jeune. L’âge médian au Sénégal c’est 19 ans. En clair, cela signifie que plus de la moitié de la population a 19 ans et moins. Ça veut dire que les besoins de formation sont énormes ».

Ces propos sont du ministre sénégalais du Pétrole et des Énergies Mouhamadou Makhtar Cissé. Il les a tenus dimanche 6 octobre 2019, dans l’émission Jury du Dimanche (24’42), qui a été diffusée sur les ondes de la radio sénégalaise I-radio.

Le ministre donnait cette statistique pour évoquer le « besoin pressant » de former les jeunes sénégalais aux métiers du pétrole et du gaz, des ressources qui sont devenues un atout économique pour le Sénégal.

L’âge médian de la population du Sénégal est de 18 ans, et non de 19 ans

La Situation Economique et Sociale du Sénégal, version 2016 est le document le plus récent qui fait le point sur l’âge médian de la population sénégalaise, nous indique l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD).

Le chapitre qui évoque la structure de la population sénégalaise par âge et par sexe dispose que « globalement, 30 % de la population a moins de 10 ans, tandis que les moins de 20 ans représentent 52 % entraînant l’âge médian de la population à se situer à 18 ans ».

Que veut dire âge médian ?

« L’âge médian est l’âge qui divise une population en deux groupes numériquement égaux. En général il est fixe », nous explique Moïse Gning, documentaliste à l’ANSD.

C’est comme prendre une population donnée, argue-t-il, et la diviser en deux groupes.

Par exemple, « si on voulait connaitre l’âge médian d’une population, on pourrait dire ceux qui sont âgés de 50 ans et moins, et ceux qui sont âgés de 51 ans et plus ».

M.Gning précise que l’âge médian doit normalement être exprimé par rapport à quelque chose.

« Âge médian de la population en âge de procréer », par exemple.

Ses explications sont corroborées par celles de l’INED,l’Institut national d’études démographiques, établissement public français spécialisé dans les recherches en démographie et les études de population en général.

« C’est l’âge auquel la moitié d’une population donnée a déjà vécu un événement donné, et l’autre non ».

« Exemple : en France, l’âge médian des premières règles est 13,1 ans. La moitié des filles âgées de 13,1 ans ont déjà eu leurs règles, l’autre moitié pas encore ».

Ne pas confondre âge médian et âge moyen

Moïse Gning ajoute qu’il est important de ne pas confondre la notion d’âge médian avec celle d’âge moyen.

« L’âge moyen, argue-t-il, c’est la moyenne d’âge d’une population ; c’est la moyenne des âges des personnes appartenant à cette population ».

Et l’INSEE, l’Institut national de la statistique et des études économiques en France, de préciser que « la moyenne est l’indicateur le plus simple pour résumer l’information fournie par un ensemble de données statistiques : elle est égale à la somme de ces données divisée par leur nombre ».

Toutefois, indique l’INSEE, « la moyenne d’une distribution n’est pas toujours le meilleur indicateur : la médiane est souvent plus pertinente. Mais son calcul exige de connaître toute la distribution, ou en tout cas sa partie centrale ».

Au Sénégal, l’âge moyen de la population est estimé à 19 ans selon les dernières projections de l’ANSD.

Conclusion : le ministre Mouhamadou Makhtar Cissé se trompe sur l’âge médian au Sénégal

Selon le ministre sénégalais du Pétrole et des Énergies, Mouhamadou Makhtar Cissé, « l’âge médian au Sénégal c’est 19 ans ».

Selon les dernières données de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie du Sénégal, datant de 2016, l’âge médian est de 18 ans.

C’est, plutôt, l’âge moyen de la population sénégalaise qui est actuellement estimé à 19 ans selon la même source.

 

Par Africa Check (francophone)