BAC 2022 en Guinée : fraudes, démantèlement des réseaux WhatsApp à Siguiri, deux enseignants dans les filets de la police

Bollo Coulibaly et Kandialy Diabaté sont tous deux enseignants. Ils sont indexés comme grandes figures de la fraude organisée pendant les examens nationaux à Siguiri à travers les groupes WhatsApp et autres moyens électroniques.

Ces enseignants ont été arrêtés ce jeudi à quelques heures du démarrage du baccalauréat unique session 2022, grâce aux informations reçues par les services de sécurité de Siguiri.

La stratégie reste la même qu’à Dubréka. Demander des montants élevés aux élèves, les intègrer dans des groupes WhatsApp à travers lesquels, ils leur font parvenir des traités pendant l’évaluation.

Des enquêtes menées par les services de sécurité les ont conduits aux fraudeurs et les faits ont été confirmés.

Bollo Coulibaly et Kandiali Diabaté seront devant les tribunaux compétents et vont répondre de leurs actes.

Encore une fois, le MEPU-A et ses appuis, plus que jamais déterminés comptent traquer tous ces groupuscules nuisibles au bon déroulement des examens en Guinée.