CAN 2019: Issiaga Sylla, au nom du père

Malgré le décès de son père, le Guinéen Issiaga Sylla a tenu à jouer dimanche. Et le latéral gauche toulousain, auteur de l’ouverture du score face à la Namibie, a été le héros du match comptant pour la deuxième journée des éliminatoires de la CAN 2021.

Issiaga Sylla a de la force et du courage. Jeudi, à Bamako, le défenseur la Guinée apprenait le décès de son père après le match nul entre le Mali et son équipe (2-2), pour le compte de la première journée des éliminatoires de la CAN 2021. Dimanche, le latéral décidait de tenir sa place face à la Namibie (2-0) malgré la douleur. Les yeux pleins de larmes au moment de l’hymne national, le gaucher ouvrait le score d’une puissante frappe, ne manquant pas l’occasion de dédier ce but à son père, enterré vendredi à Kindia, à un peu plus de 100 km de Conakry. « On comptera sur Issiaga. Il a une force morale et une force de caractère que tout le monde a salué, avait déclaré Didier Six, le sélectionneur du Syli national, lors de son point de presse d’avant-match. Nous sommes tous derrière lui et demain, avant d’entrer sur le terrain, quand on sera dans le vestiaire – on a instauré certaines choses dans notre vestiaire – on aura une pensée pour son papa. » Les faits n’ont pas démenti le coach français.

Le joueur endeuillé va regagner Toulouse, où il est arrivé à l’âge de 18 ans. « Le TFC et ses supporters présentent toutes leurs condoléances à Issiaga et sa famille et tiennent à lui apporter tout leur soutien dans cette épreuve, peut-on lire lundi dans un communiqué du club. Nul doute que l’international guinéen sera chaleureusement accueilli et réconforté par ses coéquipiers à son retour au Centre technique, prévu mercredi. »

 

Par ORANGE.fr