Cohésion sociale et paix: L’INIDH interpelle les acteurs

Advertisements

L’institution nationale indépendante des droits humains INIDH a organisée ce mercredi 12 décembre 2018 au palais du peuple une journée nationale de concertation.

L’évènement a rassemblé les membres des institutions nationales et internationales, des cadres de la société civile, des chefs religieux, la maire de la commune de Kaloum et d’autres acteurs qui concourent au développement socio politique et économique de la Guinée. L’objectif est de consolider la paix et la cohésion sociale dans le pays. La rencontre est placée sous le thème violence et culture de la paix en Guinée.

Advertisements

Contribuer à la mise en place et au renforcement d’un cadre national de promotion et de protection des libertés et droits fondamentaux est l’une des missions de l’ l’institution nationale indépendante des droits humains. C’est pour assumer efficacement cette mission que les commissaires appellent tous les citoyens guinéens à œuvrer pour la consolidation de l’unité nationale. Dans son allocution, le président de ladite institution Dr. ALIA DIABYa affirmé que cette journée se tient à la suite des violences qui ont sévi ces derniers temps en Guinée.

Pour sa part, le ministre conseiller à la présidence chargé des relations avec les institutions constitutionnelles Mohamed Lamine Fofana président de séance salut cet acte de patriotisme. Il a ensuite, au nom du premier ministre chef du gouvernement suggéré aux participants de toucher les points favorables au dialogue pour une sortie de crise..
Dans la même lancée, les représentants des deux principales religions de la Guinée souhaitent que le gouvernement mette un accent particulier sur l’éducation des enfants qui constitue le garant de la paix et du développement.

Les participants à cette journée de concertation pour la paix en Guinée souhaitent l’implication de tous en vue d’éradiquer la violence sous toutes ses formes en Guinée.

Bouba DIALLO

Advertisements