Communales 2018: Peu de mobilisation des électeurs

Advertisements

Les Guinéennes étaient conviées aux urnes le 04 février pour les élections communales.  S’il se féliciter de la tenue de scrutin, après plusieurs années d’altercations entre pouvoir et opposition, il faut cependant, remarquer la faible mobilisation des électeurs.

De Conakry à Kankan en passant par Labé, les bureaux de vote n’ont pas connu assez d’engouement.

Advertisements

Sur les raisons de cette situation, de nombreux parlent d’un désintérêt dû aux actions des partis politiques qui semblent avoir montré leurs limites.

Bouba Diallo

Advertisements