En Guinée, décès de l’évêque de Kankan

Advertisements

Mgr Emmanuel Félémou, évêque de Kankan, dans l’est de la Guinée Conakry est décédé lundi 1er mars. à l’âge de 60 ans.

Monseigneur Emmanuel Félémou, 60 ans est décédé lundi 1er mars « des suites d’une longue maladie », a annoncé la Conférence épiscopale de Guinée.

Mgr Félémou avait été nommé évêque de Kankan, dans l’est de la Guinée Conakry en 2007 par le pape Benoît XVI. Il était alors recteur du séminaire Saint Eugène de Samoé de N’Zérékoré, dans le Sud-Est.

Advertisements

Parcours

Emmanuel Félémou est né le 24 décembre 1960 dans le diocèse de N’Zérékoré. Il a étudié au Petit Séminaire de Kindia et au Séminaire « Saint Eugène de Samoé » de N’Zérékoré, de 1974 à 1980. En 1980, il a commencé à étudier la médecine vétérinaire à Beyla (Guinée). Deux ans plus tard, il a commencé sa formation sacerdotale. Il intègre ainsi le séminaire propédeutique Saint Joseph de Bouaké, dans le centre de la Côte d’Ivoire. Ensuite, il est admis au Grand Séminaire Cœur Sacré de Marie d’Ayama toujours en Côte d’Ivoire, de 1983 à 1989.

Il est ordonné prêtre le 19 novembre 1989 pour le compte du diocèse de N’Zérékoré. Après son ordination, il a été, de 1989 à 1992, vice-recteur et professeur au Séminaire Saint Eugène de Samoé en Guinée. De 1992 à 1994, il a été vicaire paroissial de Notre Dame de la Nativité de Gouécké et professeur au noviciat des Sœurs Servantes de Marie Vierge et Mère. Il a ensuite été curé de la même paroisse de 1995 à 1997 puis curé de Saint Joseph à Yomou.

Entre 1997 et 2000, il est retourné en Côte d’Ivoire pour des études de théologie biblique à l’Université catholique d’Afrique de l’Ouest (Ucao). Entre 2000 et 2004, il est envoyé à Rome pour des études de spécialisation en théologie, au Teresianum, et en liturgie à Saint-Anselme. Depuis 2004 à 2007, il a été directeur du Séminaire Saint Eugène de Samoé et vicaire épiscopal pour la formation du clergé diocésain.

La Croix Africa
Advertisements