Guinée – Actualité: l’administration s’insurge contre l’urbanisation désordonné de Conakry

Advertisements

À la suite de l’écroulement récent d’un bâtiment ayant causé la mort de 5 personnes à Kaloum, au centre-ville de Conakry, le gouvernement s’est insurgé vendredi contre l’urbanisation désordonné de la capitale guinéenne.

Pour ce faire, une tâche de démarche composée de cadres du ministère de la Ville et de l’Aménagement du territoire, des ingénieurs en génie civile et des architectes pour mené une enquête sur le respect ou non des règles dans la construction d’immeubles dans la ville de Conakry.

Advertisements

Ainsi, sur près d’une quarantaine d’immeubles de haut standing en construction, le rapport de la mission montre que les promoteurs d’une vingtaine d’immeubles n’ont aucun permis de construction d’édifices.

Toute chose qui viole systématiquement les dispositions des lois contenues dans le code foncier et dans le code d’investissement en vigueur dans le pays.

Très remonté contre cette pratique peu orthodoxe, le ministre de la Ville et de l’Aménagement du territoire Ibrahima Kourouma a rappelé que le gouvernement compte désormais lutter contre cette construction anarchique qui expose au péril la vie des ouvriers qui travaillaient dans les chantiers et des citoyens dans les différents quartiers de Conakry.

Selon le ministre, il est inacceptable que des chantiers de construction soient lancés sans l’expertise des ingénieurs ou des architectes et sans aucune autorisation délivrée par les services compétents de l’Etat guinéen.

Advertisements