Guinée Démocratie autoritaire, Côte d’Ivoire démocratie hybride : L’EIU épingle deux voisins tentés par le 3è mandat

L’Economist Intelligence Unit (EIU) a publié son rapport 2019 sur la démocratie dans le monde. Les Pays africains les plus démocratiques, Guinée démocratie autoritaire, Côte d’Ivoire démocratie hybride. En effet, selon EIU, cette situation est due à la dégradation du processus électoral et du pluralisme politique dans de nombreux pays d’Afrique subsaharienne notamment en Côte d’Ivoire.

Face à cette situation, la Guinée est classée 132è au plan mondial et 36è africain avec un régime autoritaire et la Côte d’Ivoire est 111è mondial et 23è africain avec un régime hybride. Guinée démocratie autoritaire Côte d’Ivoire démocratie hybride Pour rappel, l’Indice de la démocratie de l’Economist Intelligence Unit donne depuis 2006, un aperçu de l’état de la démocratie dans le monde entier pour 165 Etats indépendants et deux territoires.

Se basant sur cinq familles de critères notamment le processus électoral et le pluralisme, les libertés civiles, le fonctionnement du gouvernement, la participation politique, et la culture politique. Celles-ci permettent de classer les pays selon quatre types de régimes à savoir  »pleine démocratie »,  »démocratie imparfaite »,  »régime hybride » et  »régime autoritaire ».

LA CÔTE D’IVOIRE DERNIER DU CLASSEMENT DES PAYS AFRICAINS LES PLUS DÉMOCRATIQUES

La Côte d’Ivoire d’Alassane Ouattara est bel et bien sur l’avant-dernier pallier. C’est-à-dire à dire à un pas du régime autoritaire où est classé la Guinée d’Alpha Condé. La pire forme de régime qui frise l’autocratie et la dictature. Les deux chefs d’État qui ne cachent plus leurs désirs de briguer un troisième mandat à la tête de leurs pays respectifs.

Classement des Pays africains démocratiques
Classement des Pays africains démocratiques

Notons que selon Transparency international la Côte d’Ivoire est placée 106è sur 185 pays au monde les plus corrompus dans son rapport de 2019. Le pays d’Alassane Ouattara ancien gouverneur de la BCEAO et ancien directeur général adjoint du FMI baisse donc en neuf ans de pouvoir exécutif dans la démocratie et grimpe dans le classement sur la corruption dans le monde.

 

Roxane Ouattara pour AfrikSoir