Guinée: l’affaire «Miss Mathématique» met en colère tout le pays

#Guinée: L’affaire de la Miss Mathématique de la 1ère édition de la Semaine nationale du mérite scolaire fait toujours grand bruit à Conakry. Alors que les dauphines et les autres lauréates de ce concours sont déjà aux États-Unis, la jeune bachelière attend désespérément son visa.

L’histoire fait des mécontents dans la presse et sur les réseaux sociaux. Pour la maman de la miss, il reste encore une dernière option pour rétablir sa fille dans ses droits.

Abattue, plongée dans un profond désespoir, Fatoumata Sidibé ne compte plus que sur sa mère pour reprendre ce qui, d’après elle, lui revient de droit. Elue Miss lors de la première édition de la Semaine nationale du mérite scolaire (SENAMSCO), Sidibé s’est dite privée de sa place pour les États-Unis d’Amérique. Aujourd’hui, la jeune fille cherche réponse à une seule question: «Pourquoi je ne suis pas parmi eux alors, si j’ai vraiment mérité ce titre?»

Il y a quelques jours, les dauphines et les autres lauréates de la SENAMSCO se sont envolées pour le pays de l’Oncle Sam. La jeune Sidibé, qui détient pourtant la couronne, n’a pas pu faire le voyage. Une grande déception pour elle: «Le fait d’apprendre que les autres sont partis sans moi, ça m’a vraiment déçue.»

Aujourd’hui, sa mère, Mariame Sidibé, déplore surtout l’attitude de plus en plus désespérée de la Miss Mathématique: «C’est une fille calme, comme tout enfant de son âge, elle s’amusait avec ses amis, ses sœurs, et maintenant ce n’est plus le cas. Tu la trouves, des fois, isolée, en train de réfléchir à tout ce qui s’est passé. Elle est gênée et a pleuré pendant des nuits. Ça traumatise même un enfant.»

Aux dernières nouvelles, la famille n’attend plus que le ministère des Affaires étrangères pour permettre à Fatoumata Sidibé d’obtenir son visa.