Guinée : le Britannique Hummingbird Resources jette son dévolu sur l’or de Kouroussa

Advertisements

Hummingbird Resources veut étendre son portefeuille d’actifs aurifères. Après son succès au Mali, la compagnie se positionne pour développer le projet guinéen Kouroussa de Cassidy Gold. Au programme, il est prévu un investissement de 90 millions $ pour une production annuelle de 100 000 onces.

Hummingbird Resources vient de conclure un accord avec le Canadien Cassidy Gold pour racheter le projet aurifère Kouroussa, en Guinée. La compagnie britannique devra initialement payer en contrepartie 10 millions £ (12,7 millions $) en actions, ce qui équivaut à 9,1 % de son capital-actions.

Advertisements

En dehors de cette émission d’actions, Cassidy Gold retiendra une redevance de 2 % sur les ventes d’or de la société, en plus des 200 000 premières onces produites. Cette clause est sujette à un plafonnement à 2,2 millions d’onces de production et de ventes.

« L’acquisition en cours de la filiale guinéenne de Cassidy et du projet aurifère Kouroussa marque une évolution importante pour Hummingbird », a commenté le PDG, Dan Betts (photo).

Si cette acquisition doit encore être soumise à un certain nombre d’approbations réglementaires, il faut noter qu’elle fera à court terme de Hummingbird un producteur d’or à plusieurs actifs dans différents pays. La compagnie qui exploite déjà au Mali la mine de Yanfolila veut rééditer cette performance à Kouroussa d’ici 2 ans, avec une production annuelle de 100 000 onces sur une durée de vie initiale de 5 ans. Pour développer le nouveau projet, il faudra un capital de pas moins de 90 millions $.

Louis-Nino Kansoun (Agence Ecofin)

Advertisements