Guinée : le modèle chinois de développement peut bien être une inspiration pour les Etats africains

Advertisements

CONAKRY — “Je pense que le modèle chinois de développement peut bien être une inspiration pour les Etats africains qui traînent le pas dans leur développement socio-économique”, a affirmé jeudi, Mamady Kaba, professeur de droit guinéen, lors d’une interview accordée à Xinhua.

Selon l’universitaire guinéen, les résultats atteints par le Parti Communiste chinois (PCC) ces cinq dernières années prouvent que l’option politique de la Chine est de nature à favoriser un développement plus harmonieux et équilibré, contrairement à l’option libérale de l’Occident.

Advertisements

Pour soutenir sa position, le professeur Kaba a estimé qu’aussi longtemps que les pays africains notamment la Guinée, vont continuer à imiter le modèle de développement des pays européens, leur développement pourrait être compromis, eu égard à la dichotomie qui existe entre les réalités.

M. Kaba a souligné que la Chine a une certaine solidarité vis-à-vis des Etats africains, en ce sens que l’histoire de la Chine montre qu’elle a connu presque les mêmes réalités sociologiques et historiques que les pays africains.

Il a conseillé aux Etats africains dont la Guinée, de consolider la coopération économique, culturelle, scientifique avec la Chine.

“La démarche de la Chine qui consiste à promouvoir le développement des Etats africains avec les Etats africains et pour les peuples africains, est salutaire”, indique Mamady Kaba.

Il a ainsi préconisé l’implication de la Chine dans plusieurs secteurs de développement dans les pays africains, notamment l’immobilier, l’éducation, l’exploitation des mines et les infrastructures, ainsi que les technologies d’informations et de communication.

Au sujet de l’initiative “La Ceinture et La Route”, proposée par la Chine, le professeur de droit en Guinée pense que cette initiative permet de cerner de plus près le cadre de développement et d’accompagnement des pays en voie de développement, notamment ceux de l’Afrique.

L’élan de croissance et de développement ainsi que les perspectives qui se dessinent à l’horizon, pourront faire de la Chine, dans les siècles à venir, un pays socialiste puissant, avec des principes modernes, démocratiques et harmonieux, prévoit l’universitaire guinéen.

Le socialisme à la façon chinoise est “un bon exemple qui peut être adopté ou réadapté aux réalités des pays africains” qui doivent équilibrer leurs plans de développement en rationalisant leurs ressources internes, susceptibles de faire face au besoin de financement à la base, a-t-il noté.

A la question de savoir comment les pays en voie de développement peuvent-ils s’inspirer de l’originalité du développement chinois, il a répondu que c’est surtout à travers la coopération dans le domaine des échanges entre les peuples, notamment la formation et la culture.

Source: (Xinhua)

Advertisements