Guinée: Mamadi Doumbouya revalorise les bourses des étudiants

Le président de la transition guinéenne, le colonel Mamadi Doumbouya, a revalorisé les bourses d’études et d’entretien des étudiants des établissements publics, selon un décret pris le vendredi 12 août 2022. Le texte précise que la mesure entre en vigueur à partir de la rentrée universitaire 2022-2023.

Le président du Conseil National du Rassemblement pour le Développement (CNRD), Mamadi Doumbouya, a procédé à la revalorisation des bourses d’études et d’entretien des étudiants dans les institutions d’enseignement supérieur public à compter de la rentrée universitaire ‪2022-2023.

D’après le décret, la bourse d’études autorise l’étudiant à suivre gratuitement les cours dans son programme d’orientation après l’obtention du baccalauréat. Cependant, la bourse d’entretien est une assistance financière allouée sur condition au bénéficiaire pour l’aider à couvrir certains besoins fondamentaux (transport, restauration, hébergement et fourniture).

Selon le décret qui a rappelé que les bourses d’études et entretien en Guinée sont accordées pour les années consécutives, les taux mensuels de la bourse d’entretien est fixé comme suit :

Niveau de formation :

-1re année, Bac + 1 : le montant mensuel de la bourse d’entretien en francs guinéens est fixé à 100 000 fg (Franc guinéen).

-Deuxième année, Bac+2: 200 000 fg,

-Troisième année Bac+3: 300 000 fg,

-Quatrième année Bac+4: 400 000 fg,

-5e, 6e ou 7e année, Bac + 5, 6 ou 7 : 500 000 fg

Plus loin, le décret a précisé qu’une bourse d’entretien d’excellence est accordée aux bacheliers et aux diplômés des différents niveaux de l’enseignement supérieur par le biais d’un concours et sur certaines conditions fixées par arrêté du ministre en charge de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’innovation

Ledit décret a indiqué que le taux mensuel de la bourse d’entretien d’excellence est fixé comme suit : niveau de formation licence, montant mensuel de la bourse d’entretien en francs guinéens, 500 000 fg. Master un million de francs guinéens et doctorat deux millions de francs guinéens.

Dans le même sillage, l’acte présidentiel a fait savoir que tout étudiant en congé académique perd le bénéfice de la bourse d’entretien tandis que, sa bourse d’études reste suspendue.

Par Wakat Séra