Installation des élus locaux: Entre impatience et coup bas

Advertisements

Les autorités du département de l’administration du territoire et de la décentralisation ont entamé l’installation des conseillers communaux.

La mise en place des ces conseils communaux intervient suite à la signature de l’accord politique sur les contentieux électoraux. Déjà certaines communes rurales et urbaines connaissent le nom de leurs nouveaux Maires.
Il s’agit des communes de Dinguiraye en Haute Guinée, Boffa et Fria en Basse cote, …
Mais selon certains conseillers contactés par notre rédaction, l’opération a été suspendue par les autorités de tutelles. Sur les raisons, les commentaires vont bon train. Certains parlent d’impréparation des opérations, d’incompréhension entre les élus du parti au pouvoir à trouver un consensus. C’est le cas de N’Zérékoré, Siguiri et bien d’autres circonscriptions où le RPG serait dans des difficultés.

Advertisements

De son coté, le RPG se dit serein et optimiste.
Des acteurs de l’opposition dénoncent le non respect de l’accord politique qui a permis d’enclencher le processus d’installation des élus locaux, huit mois après leur élection.

Du coup, l’impatience grandit chez certains élus qui ne comprennent pas cette décision. Pour l’heure, les négociations se poursuivent pour la suite du processus dans un climat apaisé.

Bouba DIALLO

Advertisements