MESRS: LE MINISTRE KADER YACINE BARRY PREND OFFICIELLEMENT FONCTION.

Advertisements

Ce Mercredi 4 mars 2020, s’est tenue la cérémonie d’installation du nouveau Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Monsieur Kader Yacine Barry précédemment Ministre Conseiller à la Primature. Présidée par le Secrétaire général du Gouvernement, Monsieur Sékou Kourouma, cette cérémonie a été rehaussée par la présence de plusieurs membres du gouvernement, cadres du système éducatif, diplomates, collaborateurs et membres de la famille du tout nouveau patron du Ministere de l’Enseignement Superieur et de la Recherche Scientifique.

Dans son discours de circonstance, le Secrétaire général du MESRS, Dr Binko Mamady Touré a, d’entrée de jeux, présenté à Monsieur Kader Yacine Barry, les messages de bienvenue de tous les travailleurs du MESRS. Ensuite, il a rappelé quelques grandes réformes entreprises par le Ministre sortant. Il s’agit entre autres
– de la mise en place progressive des Conseils d’Administration dans les IES ;
– du recensement biométrique des étudiants et du personnel d’encadrement ;
– de l’orientation en ligne des bacheliers, à travers la plateforme « GUPOL » ;
– de la construction de plusieurs infrastructures à usage administratif, pédagogique et de recherche ;
– de la rénovation et l’équipement des laboratoires ;
– de l’acquisition de sites pour l’implantation des classes préparatoires ;
– de l’opérationnalisation de l’Autorité Nationale d’Assurance Qualité (ANAQ) ;
– de l’accès sélectif aux filières d’ingénieries (mention bien minimum, places limitées) ;
– de la mise en œuvre du projet stratégique 1000 PhD et 5000 Masters ;
– de l’organisation du FEG et de la SAS ;
– de la mise en œuvre du Projet d’Accès au Numérique en Guinée ;
– et du démarrage du projet de formation de 1500 développeurs dans les trois prochaines années.

Advertisements

Poursuivant son allocution, le Secrétaire général a souligné quelques grands défis a atteindre malgré les résultats élogieux. Ce sont notamment
– la poursuite de la construction des infrastructures universitaires et de leurs équipements ;
– la poursuite de la sécurisation des domaines des IES et IRS ;
– la construction et équipement de la bibliothèque universitaire centrale ;
– la mise en place du Projet Mamou Valley ; la mise en place d’un Fonds National de l’enseignement supérieur ;
-la poursuite et du renforcement des partenariats Publics-Privés ;
– la mise en œuvre du schéma directeur informatique du Ministère;
– et la promotion des Sciences Technologies Ingénierie et Mathématiques (STIM).

Au terme de son intervention, Dr Binko Mamady a affirmé au Ministre entrant la disponibilité et le soutien indéfectible de tous les cadres du MESRS pour l’achèvement du chantier des réformes entamées.

Prenant la parole, le Ministre entrant a remercié le Président de la République, le Professeur Alpha CONDE pour l’avoir choisi parmi tant de guinéens méritants, pour occuper cette haute fonction de Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique. Selon lui, cet acte du Président de la République, matérialise une fois de plus, sa volonté politique et sa détermination à promouvoir les jeunes et à favoriser les mutations générationnelles dans le processus de développement de notre pays.

Poursuivant, Monsieur Kader Yacine Barry a mis l’occasion à profit pour remercier également les anciens Premiers Ministres Mohamed Said FOFANA et Mamady YOULA ainsi que l’ensemble des collègues de la Primature et, sans exception, pour leur franche et fructueuse collaboration pendant toutes ces longues années. Également il a rendu un hommage appuyé à Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Dr Ibrahima Kassory FOFANA qui, depuis son arrivée lui a accordé la confiance.

Pour terminer, le ministre entrant a apprécié la pertinence des chantiers engagés avec succès au cours de ces dernières années par le Ministère, il compte poursuivre ce chemin balisé et conformément à la lettre de mission du Chef du Gouvernement. Pour ce faire, il sollicite le concours de tous les travailleurs du MESRS.

Bruno LAMAH

Advertisements