Message de nouvel an : Dr Edouard Zoutomou KPOGHOMOU, président de L’UDRP appel aux Guinéens à l’unité !

Guinéennes et guinéens,
Chers compatriotes,
Militants de l’UDRP.
Dans le sillage des temps et de l’histoire, une année finit quand une autre année commence. L’année 2019 s’éclipse et 2020 s’annonce, porteuse de tous les espoirs des peuples de l’humanité entière et surtout du peuple martyr de Guinée. En ces moments palpitants de profonde réflexion sur l’avenir économique et démocratique de notre beau pays, l’UDRP souhaite à tous les guinéens et à toutes les guinéennes, une très bonne et heureuse année 2020. Que cette nouvelle année soit le véhicule de la paix et de la concorde entre nos différentes communautés qui ont toujours vécu en symbiose et en harmonie les unes avec les autres, en dépit des conflits inhérents à toute vie sociétale.
L’histoire politique traumatisante de la Guinée, démontre que l’année 2019 a été une année particulièrement critique, une marquée essentiellement par les efforts soutenus de Mr. Alpha Condé, parjure après parjure, de fouler au pied la loi suprême du pays qu’est la constitution, provoquant encore des vagues de contestation et potentiellement une chienlit qui a déjà et risque d’embraser davantage toutes nos communautés.
Après une rentrée remarquable dans l’arène électorale il y a de cela juste un an, avec des succès qui ont fait trembler la hiérarchie du RPG au plus haut niveau, votre parti politique, l’UDRP, reste engagé et continuera son ascension fulgurante pour assumer pleinement toutes ses prises de position dans la lutte pour l’avènement d’une véritable démocratie en République de Guinée.
En 2020, des défis majeurs s’annoncent sur le chemin escarpé de la démocratie dans notre pays. L’UDRP souhaite ardemment à travers sa jeunesse intrépide et dynamique, s’offrir la confiance du peuple dans un climat de paix, et redoublera  d’efforts pour la conquête du pouvoir, en évitant les raccourcis habituels et les alliances reposant sur des calculs d’intérêts égoïstes.
L’UDRP lance à cet effet un appel au rassemblement, à la mobilisation citoyenne avec une détermination sans faille pour vaincre toutes les velléités anticonstitutionnelles, enveloppées dans l’emballage décevant d’un reférendum en gestation « d’enfants indésirables » que sont la nouvelle candidature de Mr. Alpha Condé, son troisième ou second premier mandat et la nouvelle constitution, dont l’existence ne peut nullement être justifiée en ces moments critiques de la vie de la Nation.
Avec la confiance et le soutien du peuple, l’UDRP veut s’inscrire résolument dans la logique de transformation de la Guinée en un vaste chantier de projets prioritaires de développement au service de la nation entière. Pour y arriver, la politique minière, doit d’abord être refondue complètement pour favoriser l’implantation des unités intégrées de transformation en produits finis ou semi-finis, qui seuls sont générateurs de valeur ajoutée, donc de revenus, créateurs d’emplois directs et indirects, et promoteurs d’opportunités dans des secteurs parallèles dont la jeunesse a cruellement besoin.
Dans sa configuration actuelle, l’exploitation de nos richesses minières ne profite nullement aux populations qui semblent plutôt s’éloigner du bonheur au fur et à mesure que les toits des habitations encore à leur disposition, s’embaument de poussière de bauxite, conséquence désastreuse de l’exploitation anarchique des grandes réserves de la Guinée. Les ressources issues de cette industrie minière reformatée seront directement mises à contribution sans intermédiaire encombrant à l’image de l’ANAFIC, à tout le moins inutile et potentiellement porteuse de velléités de corruption et de détournement. Une structure simplifiée permettra de construire rapidement au top des prioritéset dans un premier temps, des routes d’accès à toutes les sous-préfectures du pays, carrossables en toutes saisons.
A travers l’expertise technique dont elle dispose, l’UDRP entreprendra ensuite la construction de micro-barrages sur les sites énergétiques inventoriés sur toute l’étendue du territoire national pour garantir non seulement la fourniture d’électricité au niveau local, mais aussi pour favoriser la construction d’une grille nationale d’interconnexion électrique, afin de résoudre définitivement le problème harassant du manque criard d’électricité en Guinée et son corollaire de délestages intempestifs. Il est temps de se convaincre que la solution au problème lancinant de fourniture d’électricité en Guinée passera inéluctablement par les sources d’énergie renouvelables.
Sous le leadership de l’UDRP, l’Etat entreprendra concomitamment un vaste programme de construction de nouvelles infrastructures sanitaires et de modernisation, d’expansion des unités existantes, afin de doter chaque préfecture non pas d’un centre de santé, mais d’un centre hospitalier digne de ce nom. Les prêts octroyés à l’Etat dans le cadre des échanges de ressources minières contre infrastructures, seront mis à profit pour la couverture financière de ces projets spécifiques.
L’Union Démocratique pour le Renouveau et le Progrès prend l’engagement solennel devant le peuple de Guinée et devant la communauté internationale, de combattre le fléau rongeant et contagieux de l’ethnocentrisme, du népotisme aveugle et de la corruption endémique  afin d’engager la Guinée dans la voie d’un développement socioéconomique, en adéquation avec les besoins prioritaires du peuple, gage certain de paix, de concorde et de quiétude sociale.
Bonne et heureuse année 2020 à tous !
Que Dieu bénisse abondamment la Guinée et son peuple !
Je vous remercie !
Dr. Edouard Zoutomou KPOGHOMOU
Président de l’UDRP