N’Zérékoré: l’Appel à manif contre le 3ème mandat du president alpha condé passe inaperçu dans la ville!

L’appel  à  manifester  lancé ce mardi, 03 novembre  2020 par le principal parti de l’opposition guinéenne  UFDG sur  l’ensemble  du territoire national est passé inaperçu dans la capitale de la région forestière hautement sécurisé.  Sauf  certaines boutiques, magasins, sont  restées fermés   depuis l’auto proclamation de M. Cellou Dalein Diallo comme vainqueur de la présidentielle du 18 octobre dernier qui avait causé des incidents  entre les partisans de la mouvance et celui de l’opposition faisant au moins le pillage de plus 3 boutiques et une moto incendiées ainsi que des blessés et des arrestations.  Mais  la circulation a gardé son cours normal.

Contrairement à la précédente manifestation de joie des partisans de l’UFDG et de l’ANAD dans la capitale de la région forestière suite à l’auto proclamation  du président de l’union des  forces démocratiques  de guinée comme vainqueur de la présidentielle du 18 octobre dernier,  la préfecture  de N’Zérékoré a gardé ce mardi, 03 novembre 2020, son cours normal.

Au niveau du marché central, la plupart des commerçants, les marchands, les étalagistes, les vendeuses, les tabliers  chacun à ce qui le concerne,  vaguaient librement à ses affaires et la police routière veillait au  grain la  circulation.

Au  QG du principal  parti de l’opposition situé dans le quartier Mohomou secteur Scierie, un important  dispositif sécuritaire y  était visible même dans les autres secteurs dudit quartier Mohomou qui est souvent considéré par plusieurs observateurs comme l’un des quartiers le plus chaud de la ville. 

Le même  constat a  été observé  sur les routes de la ville dont  les grands   carrefours   sont pris d’assaut par les services de sécurité n’ont  connu aucune perturbation.

Interrogé,  Hors micro, l’un des partisans de l’union des forces démocratique de guinée  avec un ton ferme souligne ceci ‘’ nous attendons que la décision de la cour constitutionnelle. Si elle arrive à déclarer M.  Alpha condé vainqueur nous allons nous lever pour réclamer notre victoire volée et à défaut on passe au recomptage des voix. Ou l’annulation pure et simple du scrutin. Nous n’allons pas cautionner une mascarade électorale. »

Il reste à savoir, si la cour constitutionnelle donnera-t-elle  la victoire à  alpha condé ou à Cellou Dalein Diallo qui demande l’annulation du vote de la région de  Kankan et sa proclamation comme vainqueur à la présidentielle du 18 octobre.

Attendons de voir !

Bruno  Lamah