N’Zérékoré : l’Inspection Régionale de la jeunesse, des Sports et de la Culture et ses partenaires sensibilisent les jeunes sur le risque des IST/VIH/SIDA.

Advertisements

L’Inspection Régionale de la jeunesse, des Sports et de la Culture en collaboration avec les structures de jeunes (Club des jeunes filles leaders et le centre CECOJE) ont sensibilisé les jeunes de la commune urbaine de N’Zérékoré sur le risque des IST/VIH/SIDA.Depuis Décembre 2020, une campagne de sensibilisation des jeunes est en cours pour le dépistage volontaire des IST/VIH/Sida couplée à l’offre gratuite des produits contraceptifs en milieu universitaire, scolaire et extra-scolaire dans la commune urbaine de N’Zérékoré.

L’objectif visé est de : « Contribuer à l’amélioration de l’accès aux services santé sexuelle et reproductives au niveau des adolescents et jeunes en vue de leur protéger contre les IST/VIH/SIDA et les grossesses non souhaitées. »

Advertisements

Pour atteindre cet objectif, 35 jeunes animateurs du CECOJE et du Club des Jeunes Filles Leaders de Guinée sont déployés dans les écoles, universités et dans les quartiers de la commune urbaine de N’Zérékoré pour la sensibilisation et le référencement de leurs pairs vers les structures sanitaires.Pour l’offre gratuite des services de planification familiale et de dépistage volontaire des IST/VIH/SIDA, 25 agents de santé dont 10 laborantins sont mobilisés à travers la collaboration avec la Direction Préfectorale de la Santé de N’Zérékoré.

Sur le terrain, comme le témoigne cette jeune fille, on récent de l’intéressement des jeunes à cette activité surtout les jeunes filles très intéressées pour la gratuité des services de la planification familiale. A préciser que les supports promotionnels que les T-Shirts, banderoles et les panneaux d’IEC sont produits et diffusés pour garantir la visibilité de l’activité sur le terrain.

Il faut noter que cette  campagne a été pilotée par le Gouvernorat  de N’Zérékoré à travers l’Inspection Régionale de la jeunesse, des Sports et de la Culture avec la collaboration des services de la santé, de l’éducation et de l’action sociale avec L’appui technique et financier par le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) Guinée. 


Bruno Lamah

Advertisements