Procès du 28-Septembre en Guinée : Moussa Dadis Camara perd son calme puis se mure dans le silence

En Guinée, Moussa Dadis Camara a comparu devant la justice pour la cinquième fois mardi 20 décembre. L’ancien chef d’État est l’un des principaux accusés dans les tueries du 28 septembre 2009, lorsqu’un meeting de l’opposition a été écrasé dans le sang, tuant plus de 150 personnes et plus d’une centaine de femmes ont été violées. La parole était aujourd’hui aux parties civiles et les échanges ont été très vifs.