Soubresaut politique: Sociétés civiles et religieux appellent au calme

La crise politique qui mine la Guinée ces dernières semaines, préoccupe les acteurs de la société civile et religieux.

Lors d’une conférence de presse à Conakry, par la voix de son président, le conseil national des organisations de la société civile, CNOSC, a invité les acteurs politiques au dialogue. Dr Dansa Kourouma a indiqué que sa plate-forme a émis des pistes de réflexion sur les solutions envisageables pour une sortie de crise sociopolitique.

Dans la même lancée, les religieux ont appelé à un dénouement de la crise.
Mardi, des sages du Fouta Djallon ont été reçus par le premier ministre autour de la même question.

Pendant ce temps sur le terrain les discours se radicalisent. Le chef de file de l’opposition El Cellou Dalein DIALLO, confiné chez lui, alors qu’il tentait de braver l’interdiction de manifester, a réitéré sa volonté de poursuivre son combat pour une ”réelle”démocratie dans le pays.

En attendant, la reprise du dialogue, la tension reste encore vive notamment à Bambéto où la circulation a été perturbée ce mercredi par des jeunes manifestants.

Bouba Diallo