Université de N’Zérékoré : Quand une photo de souvenir datant de 40 ans fait pleurer le chef de la diplomatie guinéenne devant un parterre de diplomates étrangers dans la salle!

C’est l’une des photos de  souvenirs qui a marqué hier le chef de la diplomatie guinéenne, pendant qu’il présidait la caravane sous-région de la ”paix” dans la salle polyvalente de l’université de N’Zérékoré, devant le représentant spécial du secrétaire général de Nations-Unies,  les parterres de Diplomates accrédités en Guinée et les participants. 

Dr Morisanda a coulé en larme après avoir rencontré Dr. Mathieu Kourouma, actuel directeur général de l’école de soins de santé de Nzérékoré, l’un de ces amis avec qui il a servi depuis 40 ans à l’hôpital régional de Nzérékoré en temps que médecin pédiatre. Ce dernier lui a présenté une de leur photo qui lui a rappelé de son passage à l’hôpital régional de Nzérékoré il y a 40 ans.

Le ministre des affaires étrangères qui a présenté cette photo à tous ces hôtes a profité l’occasion pour faire sa révélation sur cette photo. <<C’est par N’Zérékoré que j’ai fait mes premiers pas en tant que médecin pédiatre. Et je ne pouvais jamais imaginer que je pouvais me retrouver ici en tant que ministre pour parler de  Cohésion Sociale. C’est pourquoi j’ai eu les larmes aux yeux, quand il m’a présenté la photo. J’étais avec Mathieu et Balla et je me suis rendu compte que les enfants qui venaient malades, 99% étaient des gens vraiment très pauvre. Mais il y’avait ici en ville, 1% des parents de certains malades, qui étaient immensément riche. Alors j’ai appelé mes collègues, nous nous sommes enfermé dans le bureau. Je les ai dit suivez, si nous prescrivons les médicaments aux pauvres ils ne pourront pas payer. Nous allons mettre un code que nous allons appelé TC. TC ça veut dire s’il ya deux malades de tétanos, l’un pauvre et l’autre riche, nous prescrivons deux fois la dose pour le riche, et nous traitons avec la seconde dose  le pauvre.

Nous avons tenu ça pendant 5 ans, personnes ne l’a su. Aujourd’hui, il ya 40 ans,  je peux le dire maintenant>> a révélé Dr Morisanda Kouyaté ministre des affaires étrangères.

Il faut signaler que c’est la toute première sortie de ce membre du gouvernement de Mohamed Béavogui à l’intérieur du pays.
Bruno LAMAH