Advertisements

C’est le ministre des Affaires étrangères qui l’a annoncé ce jeudi, 22 octobre 2020. Selon Mamadi Touré, les ambassades de Guinée en Belgique, à Dakar et à New York ont été attaquées par des manifestants qui réclament la publication « des vrais résultats » de la présidentielle du 18 octobre dernier. Il dénonce « un état d’esprit qui est là et qui est extrêmement dangereux qu’il va falloir contenir ».

« Nos ambassades sont victimes d’attaques en Belgique, à New York, à Dakar ; et dans d’autres endroits, ils sont inquiétés. Comment peut-on aller s’attaquer à ceux qui sont censés vous représenter à l’étranger et censés vous protéger à l’étranger ? Je pense que c’est très grave. Il y a un état d’esprit qui est là et qui est extrêmement dangereux qu’il va falloir contenir. Il faut que les gens se ressaisissent.

Advertisements

Il s’agit d’une nation, ce n’est pas une guerre. On est en train de construire la démocratie dans ce pays-là, ce n’est pas avec la violence ni avec les fausses informations. C’est très sérieux ce qui est en train de passer. Les appels à la violence, c’est dangereux. Le gouvernement est obligé d’assurer la sécurité des citoyens et du territoire », a déclaré le ministre.


Bruno LAMAH

Advertisements