Wanidara: Les habitants se remettent des violences meurtrières

La circulation a repris ce lundi 12 novembre 2018 sur la route le Prince.

Le quartier Wanidara dans la commune de Ratoma à Conakry reprend peu à peu, son souffle. Il a été le théâtre de violences à l’occasion de la journée ville morte décrétée par l’opposition guinéenne. Outre la mort de deux jeunes et d’un policier, lors des échauffourées, de nombreux citoyens disent avoir été victimes de violences de la part des forces de sécurité.

Du coup, la tension était vive dans cette zone, la semaine dernière. Il a fallu l’implication des acteurs de la société civile et des religieux auprès notamment des jeunes du quartier pour ramener le calme.

Malgré cette accalmie, la situation reste précaire. Pour l’instant sur le plan politique, les lignes ne semblent pas bougées. D’ailleurs, l’opposition projette de nouvelles manifestations.

À rappeler que le policier mort des violences a reçu les honneurs de ses frères d’armes ce lundi dans les locaux du ministère de la sécurité et de la protection civile.
Les deux autres victimes attendent encore d’être inhumées.

Bouba Diallo