Boma (N’Zérékoré) : les jeunes réclament le retour de leur chef de quartier.

Chef de quartier, M. Pascal Délamou
Chef de quartier, M. Pascal Délamou

La jeunesse du quartier Boma   réclame depuis  hier dimanche 09 aout 2020 à travers une manifestation,   le retour aux affaires  de leur chef de quartier, M. Pascal Délamou. Selon ces jeunes et   femmes, Pascal serait l’homme de la situation pour permettre à  Boma, l’un des grands quartiers de N’Zérékoré de mieux s’épanouir, Abass Théa porte-parole des jeunes de Boma revient sur les motifs de leur manif, «  ce qui a motivé de demander le retour de M. Pascal,  celle qui est là comme chef de quartier présentement. Elle a commis une grosse erreur à notre niveau. Au cours des évènements écoulé du 22 mars derniers. Elle a pris la fuite, abandonnant le quartier pour à aller se refusé dans  la sous-préfecture de Samoe. Elle ne parvient pas à assumer sa responsabilité. Depuis elle a été installé dans ce village, on a jamais tenu une réunion et cela créer beaucoup de tension entre nous. Elle ne fait que diriger sa famille et non la population. C’est ces enfants qui sont à la maison des jeunes en train de jouer. Et pourtant, au temps de Pascal, tel n’était pas le cas. Aujourd’hui Boma est envahie, il y a plusieurs ethnies. Il faudrait qu’il ait des rencontres permanentes pour permettre aux jeunes de se concerter sur un certain nombre de problèmes du quartier. Un jour jetais de passage elle m’a signifié que je suis dans le quartier en train de remonter des fausses informations. Je l’ai dit qui t’a dit, elle s’est tue. Et depuis ce jour, elle s’est formalisé, elle ne me parle pas. Mais nous nous voulons le retour de M. Pascal Délamou. Car lui, il est sage, il est dynamique et il respect mais il n’a pas peur de quelqu’un. »

M. Henry Théa,  membre du bureau des sages de Boma
M. Henry Théa,  membre du bureau des sages de Boma

Présent au côté des jeunes, M. Henry Théa,  membre du bureau des sages de Boma parle de Pascal « je suis le plus jeunes des sages. Depuis que M. Pascal était nommé, et qu’il ne soit remercié,  il a fait de bien avec nous. Il a  réussi a nous donné un cimetière, un véhicule pickup qui nous permettait de transporter les corps, une école,  Il a fait des dos d’ânes. Mais les gens malintentionnés, sont allés casser tout. Même là où, nous on fait des sacrifices du village, les gens sont allés gâter là-bas. Il y a aussi un terrain où dans le règne de Pascal où les gens se retrouvaient pour aller discutés sur les problèmes du quartier mais très malheureusement  les gens sont allés gâter là-bas ainsi que  la cour que M. Pascal avait faite. Mais maintenant nous suivons les jeunes et je  vais aller  faire le compte-rendu au bureau des sages de Boma pour aller dire au maire de remplacer la femme par monsieur Pascal car la dame n’a rien de bon pour le quartier depuis qu’elle est là. »

Quant à M. pascal, prenant la parole, a remercié les jeunes et femmes de leur mobilisation, il a aussi promis de s’engager auprès des jeunes pour le développement du quartier « je suis très heureux et très content par rapport à l’accueil et ce grand honneur que la jeunesse de Boma m’a offert en me demandant de revenir aux affaires. Je les promets que j’assumerai mes engagements à les satisfaire de façon positive par rapport à tous ceux  qui se sont exprimés dans le cadre social, et de développement de Boma. Pour que dorénavant notre quartier soit un quartier actif de N’Zérékoré. Et par la grâce de Dieu, j’assumerai mes engagements face à la jeunesse. » Selon certaines indiscrétions, le maire de la commune rurale de Samoe, Koly Daniel Théa qui aurait eu plusieurs entretiens avec les jeunes avait demandé de former le bureau du nouveau conseil de quartier enfin de remplacer par  celui de la dame.
A Suivre !

 

Bruno Lamah