Cambriolage à N’Zérékoré: Une somme de 10 millions et d’importants matériels emportés à la DPS!

  • Bruno Lamah
  • June 11, 2020
  • Comments Off on Cambriolage à N’Zérékoré: Une somme de 10 millions et d’importants matériels emportés à la DPS!

La direction préfectorale de la santé située dans le quartier Mohomou commune urbaine de Nzérékoré  a été la cible d’une attaque de cambriolage dans la nuit du mardi 09  à mercredi, 10 juin 2020. Selon nos informations, le bâtiment qui n’est pas gardé, c’est pendant la forte pluie qui s’était abattue sur la ville que les voleurs ont pénétré par les plafonds du bâtiment  de la DPS  où ils ont reçus a emporté une somme de 10 millions et d’important matériels.

la directrice préfectorale de santé de N’Zérékoré, Dr Sokpo Théoro
la directrice préfectorale de santé de N’Zérékoré, Dr Sokpo Théoro

Interrogé, la directrice préfectorale de santé de N’Zérékoré, Dr Sokpo Théoro a fait le bilan des objets volés. «Dans la matinée d’avant-hier, j’étais dans le quartier en train de chercher les parents  d’une femme  qui  a accouché à l’hôpital  où est quitté dans leur  village venu a accouché à l’hôpital  qui manquait du sang. C’est de là-bas, on m’a appelé pour me dire de venir vite au bureau. Je suis venu immédiatement trouver les traces des  voleurs  dans nos locaux. Le voleur a percé les plafonds pour  passer de bureau en bureau. Il a reçu à  passer  dans 4 bureaux. Dans le bureau du directeur des ressources humaines, ils ont pris une somme de 10 millions de francs guinéens. Ils ont pris notre batterie du moteur de 60 kVa et ils ont pris la radio que nous tenons la téléconférence dessus. Ce que nous connaissons, c’est  que  c’est  l’argent qui était là en train de chercher, sinon tous les bureaux qui sont rentrés, ils ont tiré tous les tiroirs, ils ont fouillé et laissé trainer les papiers  par terre. »

Pour éviter que de telle situation se reproduise dans leurs locaux qui regorgent trois structures, la directrice préfectorale de la santé de N’Zérékoré envisage « l’année dernière dans la période, ils sont venu couper et  prendre les  moteurs et les climatiseurs qui étaient dehors et ils n’ont jamais rentré à l’intérieur du bâtiment.  Maintenant ce que nous avons envisagé, nous sommes en train de chercher un gardien. Mais vous savez actuellement nous, on n’a pas de subvention. Donc, hier j’ai posé le problème aux chefs de centre de santé mais ils n’ont rien dit d’abord.  Mais tout de même moi, je vais chercher un gardien comme nous sommes trois structures ici, il y a l’école de la santé, la direction régionale de la santé et nous  qu’on puisse  voir si on peut avoir un gardien qui peut au moins sillonner dans la cour la nuit. »

De N’Zérékoré, Bruno Lamah pour guineeplus.net