DPE de N’Zérékoré : ‘’ je promets aux enseignants… que la gestion sera inclusive, personne ne se verra écarter’’

Depuis le 31 décembre 2021, l’ancien chef de section de l’enseignement élémentaire à la direction préfectorale de l’éducation de Nzérékoré,  assurait  l’intérim du DPE Moussagbè Diakité parti en retraite. Yozile Kolamou a été confirmé à son poste  dans la soirée du samedi dernier à travers un décret signé par le président de la transition. Interrogé ce mardi 30 aout 2022, le nouveau promu, promet une gestion inclusive aux enseignants de sa juridiction. 

Yozile Kolamou, jusque-là  intérimaire, a été confirmé à son poste à travers un décret du président de la transition. Suite à cette  confirmation, le nouveau DPE a rendu un hommage à ses feux parents et pour la réussite de sa mission  a demandé l’appui des cadres et enseignants de la DPE. « Je voudrais rendre un grand hommage à mes deux grands parents qui ne sont plus dans cette vie qui n’ont pas eu la chance de voir aujourd’hui ce qu’ils ont voulu voir. Et rendre un hommage à monsieur Amara condé et monsieur Moussagbè Diakité ces DPE m’ont géré le premier pendant 9 ans et le deuxième pendant 4 ans tous ceux-ci ont fait de moi un cadre bien former sur le plan professionnel, administratif et pédagogique, je les dois cette reconnaissance. Le tout approfondi par ce que monsieur Moussagbè Diakité a  posé comme acte  le 31 décembre 2021 à 11 heure 48 min,  a désigné ma personne pour assumer l’intérim afin d’évacuer les affaires courantes de la DPE jusqu’à nouvel ordre. Donc mes premiers sentiments  sont les sentiments de satisfaction  par rapport à cette confirmation au poste de la  DPE de Nzérékoré. Sur ce je remercie le ministre Guillaume Hawing  et le président du CNRD pour la confiance placée à ma modeste personne  et je pense avec l’appui des uns et des autres nous allons  relever  les défis qui enjaillent le système éducatif à  Nzérékoré» a déclaré Yozile Kolamou DPE de Nzérékoré.

Dans le cadre de l’amélioration du système éducatif guinéen, le nouveau DPE de Nzérékoré, promet de se mettre en droite ligne sur le changement amorcé  par son chef hiérarchique. «Le remède que le ministre compte, apporté au système éducatif pour changer la donne je me mets en droite ligne.  Ce remede commence par  la formation continue des enseignants. Nous allons le faire de façon transversale  du sommet à la base   vice versa.  Nous avons commencé par la formation des encadreurs scolaires,  des chargés du CM2 et aujourd’hui nous sommes sur la formation des maitres chargés du CP1. Tout ça, c’est un appui que nous faisons   pour relever le défi du point de vu formation des enseignants  avant la Rentrée des classes.  Deuxièmement, il ne s’agit pas de former mais  il faut faire le suivi. Je veillerai à ce que le suivi soit régulier jusque  dans les salles de classe. Il arrive souvent qu’on n’a pas la maitrise des effectifs. Donc tout part par des transferts. Donc je veillerai que tous les transferts soient officiels pour qu’on sache à la fin des opérations combien d’élèves ont quitté Nzérékoré pour ailleurs  et combien d’élèves sont rentrés.  Une mission de redéploiement a  passée il est question de redéployer les enseignants qui  se sont montrés souvent malades alors qu’ils ne sont pas,   des enseignants qui ont toujours flottés,  ils ne sont ni en classe, ni au service de l’état dans le secteur éducatif. Ce redéploiement nous a permis de découvrir ces enseignants-là,  la note  de  services  est prête pour qu’ils sachent ou ils doivent aller dès l’ouverture des classes » a indiqué M. Kolamou. 

Pour terminer, le Directeur Préfectoral de l’Education de N’Zérékoré promet aux enseignants une gestion inclusive. «  Nous aller gérer la DPE de Nzérékoré pour que les défis que nous avons trouvé cette année soit relevés. Et cela ne peut se faire si tout le monde se retrouve intéressé dans ma gestion. Je promets aux enseignants partout où ils  se retrouvent  que je suis de cœur avec eux. La gestion sera inclusive que personne ne se verra écarter. C’est dans ça nous pourrons résoudre le problème du système éducatif à N’Zérékoré» a-t-il rassuré.

A noter que pour cette année,  la prérentrée scolaire  est fixée pour le 15 septembre sur l’ensemble du territoire national mais pour la préfecture de Nzérékoré le DPE anticipe cette prérentrée scolaire pour permettre dit-il  aux  parents d’élèves qui veulent transférer  le  dossier  de leurs enfants à aller les  retirer  dès le 1er septembre. 

Bruno Lamah