Drame à N’Zérékoré: Un homme d’une cinquantaine d’années se donne la mort à l’aide d’un fusil de k-libre 12!

  • Bruno Lamah
  • June 12, 2020
  • Comments Off on Drame à N’Zérékoré: Un homme d’une cinquantaine d’années se donne la mort à l’aide d’un fusil de k-libre 12!

Un homme d’une cinquantaine d’années  s’est donné la mort à l’aide d’un fusil de fabrication locale  dans  la nuit du mercredi, 10 au jeudi, 11 juin 2020 dans le domicile de sa concubine au  quartier Gbangana dans la commune urbaine de N’Zérékoré. Selon nos informations, le défunt nommé Elisée Délamou père de 6 enfants   qui a perdu sa femme,  il y a de cela des années, aurait réalisé dans la  famille de sa défunte  épouse,  après la mort de celle-ci,  il aurait été   délogé dans la famille  par ses beaux-parents il y a  6 mois.  Ce qui pourrait être selon certaines sources  la cause de son suicide.

Présent sur les lieux du drame,  le maire de la commune urbaine, Moriba Albert Délamou a dit dans les circonstances  il  a été informé. « Ce matin j’ai été informé par le vice-président du quartier Gbangana, pour me dire que  il y a un citoyen qui s’est donné la mort par tire d’arme dans son quartier. J’ai directement informé le procureur, le préfet, le gouverneur et monsieur le procureur a informé les services de sécurité et on a appelé les sapeurs-pompiers. Il se nomme Elisée Délamou, taximètre de son état, il est ici dans cette concession qui appartient à sa concubine.  Donc ce matin, on a  ouvert la porte sur instruction du procureur et le corps est en train de baigner dans le sang. Et l’arme par laquelle il s’est servi est entre ses cuisses et la main sur la détente.»

Aux dire de certains citoyens de Gbangana,  la mort de M. Elisée Délamou pourrait être liée à son délogement dans la famille de sa défunte épouse par ses beaux-pères où il aurait réalisé à l’époque  avec sa femme. Cette hypothèse n’est pas tellement soutenue par  M. Lucien Kpoghomou, vice-président du quartier Gbangana  « son départ dans la famille de sa femme est aussi une déception parce qu’il avait tout fait par là-bas. Ça peut-être une des raisons. Mais comme, il y a de cela plus de 6 mois, et les gens parvenaient à le consoler. Il ne s’est pas manifesté visiblement pour dire que son mécontentement par rapport à son déguerpissement. Il a dit comme ses enfants sont là-bas. Donc, il  a travaillé pour ses enfants. Maintenant on ne sait pas réellement c’est  dans quelle circonstance, il s’est donné la mort. »

Face à la montée du  phénomène de suicide dans ces derniers temps  dans la préfecture  de N’Zérékoré. Le maire,  Moriba Albert Délamou,  compte introduire une résolution à  la session prochaine.  «Ces crimes à répétition  nous allons décider du recensement de  toutes les armes à feu  qui existent à N’Zérékoré dans la session prochaine. Ça nous permettra de faire un répertoire, de savoir qui a une autorisation, qui ne la pas. Et aussi de prendre des dispositions pour des crimes  éventuelles.»

De N’Zérékoré, Bruno Lamah pour guineeplus.net