Interdiction des prières nocturnes : une dizaine de jeunes manifestants interpellés par la gendarmerie mobile No 10.

Dans la nuit du mardi à mercredi 05 mai 2021 enty 2 heures à 3 heures du matin, certains jeunes du quartier Tilépoulou scandant ”Allahou Akbar…” ont pris d’assaut certaines rues de N’Zérékoré pour protester contre la décision du secrétariat général des affaires religieuses interdisant les prières nocturnes sur toute l’étendue du territoire national. Au cours de cette protestation, des rues ont été barricadées, des pneus ont été brûlés sur les certains artères et carrefours de la ville. Une dizaine entre eux ont été interpellés par les services de sécurité et déposer à la gendarmerie mobile No 10 de N’Zérékoré aux environs de 2 heures à 3 heures du matin. Interrogé, un responsable de la gendarmerie mobile, nous a confié ceci. << Nous sommes restés à travailler jusqu’à 4 heures du matin. Entre 2 heures et 3 heures on a été interpellé de la manifestation des jeunes dans le quartier Tilépoulou qui ont brûlé des pneus sur la route, au cours de notre intervention nous avons interpellé une dizaine de jeunes dans le quartier Tilépoulou vers la route de Gono nous allons les auditionnés pour pouvoir décanté afin de libérer les innocences. Et aussi élargie les enquêtes auprès de ceux qui sont impliqués dans cette affaire>>, a-t-il dit.

Il faut noter que les imams de N’Zérékoré, ont été convoqués par les autorités locales notamment le Maire Moriba Albert Délamou pour sensibiliser leurs fidèles afin de préserver la quiétude sociale dans la ville.

À suivre !

Bruno Lamah