Lancement officiel des épreuves du BEPC à N’zérékoré et ailleurs en République de Guinée.

A l’instar des autres villes sur le territoire Guinéen, les candidats au BEPC ont affronté les épreuves des examens d’entrée en 11ème Année pour les années scolaires 2018-1019.

C’est le Lycée –Collège, ‘’GENERAL LA NSANA CONTE’’ qui a reçu la délégation des autorités Régionales et  Préfectorales en sa tête le Préfet El hadj SORY SANO, l’inspecteur Régional de l’Education Mr AMARA CONDE, le DPE Mr MOUSSA GBE CONDE et le Maire de la commune Mr PE-MAMADI BAMY pour ce lancement des épreuves du BEPC ce Samedi 23 Juin 2018 à  9H précise.

Interrogé sur place, l’inspecteur Régional de l’éducation nous indique ceci : « j’ai un sentiment de satisfaction en ce sens que tous les matériels liés au déroulement des examens sont au complet et les candidats sont biens installés, les autorités sont présentes pour le lancement de toute la 1ère épreuve de la session 2018.  Dans ma Région je précise que les candidats sont au nombre de 19.784 dont 6.819 Filles et ces candidats vont composer dans (58) centres d’examen de la Région….. » A détaillé CONDE

Pour le Directeur Préfectoral de l’Education Mr MOUSSA GBE DIAKITE la préfecture de N’zérékoré a présenté : « (7.O37) candidats dont (2.598) filles tout profil confondu repartis dans (16) centres. Et quant à l’examen d’entrée en 7ème A ; ça s’est terminé ce Vendredi 22 juin 2018. Donc la DPE se félicite pour le bon déroulement de ces examens d’entrée en 7ème A, car c’était avec sans fausse note et aucune fraude n’a été enregistrée ni au niveau des élèves et surveillants. Les autorités, la sécurité, le corps médical tout le monde a répondu massivement en suite la tolérance Zéro est de rigueur…… » Dit-il

Après ces différentes interventions des autorités pour le lacement de ces Epreuves, nous avons tendu notre micro à un des candidats juste à la sortie de la salle d’examen pour le 1er sujet, il témoigne que la 1ère épreuve était abordable et que la surveillance est bien courtoise…..  Nous explique le candidat ELIE HABA d’un centre d’examen.

 

           YVES CLAVER / N’zérékoré pour GUINEEPLUS