Lecture de Saint Coran à N’Zérékoré : ”on n’acceptera pas que les bandits, marionnettes, détruisent notre chère patrie” (Hadja Aminata Sylla).

Advertisements

Dans le cadre de la préservation de la paix en région forestière, les femmes de la coordination mandingue de N’Zérékoré ont organisé  ce dimanche 23 mai 2021,  une lecture du  saint coran pour le  rayonnement de la paix dans la cité. Cette cérémonie de prière a été présidée par le  secrétaire  préfectoral des affaires religieuses de N’Zérékoré, en présence du secrétaire  général chargé des  collectivités décentralisées de la préfecture. 


C’est le siège de la coordination mandingue de N’Zérékoré situé dans le quartier Gonia ici dans la commune urbaine de N’Zérékoré qui a servi de cadre à la tenue de cette cérémonie de lecture du saint Coran.Prenant la parole, la  présidente des femmes de la coordination mandingue de N’zérékoré a rappelé l’objectif de la cérémonie de  lecture du saint Coran. << Nous avons fait ça  pour qu’il ait  la paix en Guinée. Parce qu’il n’aura pas de développement sans la paix. La Guinée est un pays béni, on n’acceptera pas que les bandits, marionnettes, détruire notre chère patrie. Nos grand parents nous ont fait comprendre que Dieu est le seul soutien de la guinée. la preuve de ça est que tous les pays limitrophes de la guinée ont connu la guerre sauf nous. Je demande à tous les religieux de continuer à prier pour la paix pour notre Guinée>>, a souhaité Hadja Aminata Sylla.

Advertisements

Présent sur les lieux, le secrétaire général chargé des  collectivités décentralisées de la préfecture s’est réjouie de la cérémonie << il  y a beaucoup d’armes pour maintenir la paix. Mais l’une des armes les plus efficaces c’est les armes liées à l’imploration de Dieu. C’est Dieu seul qui peut déterminer l’avenir d’un pays. Si ce Dieu son assistance est demandé, on ne peut que s’en réjouit et félicité les leaders religieux,  les initiateurs et initiatrice de  bonne initiative. Pour dire que tout le monde doit écouter  ces messages de paix. La paix est une denrée rare. C’est quand on la perd.  On  se rend compte qu’elle est nécessaire. ET c’est pourquoi je voudrais lancer un appel à l’ensemble des populations de la région forestière afin de resserrer les rangs pour se donner la main. ,Eviter la discrimination raciale et religieuses. La guinée est un pays laïc,  l’une ne peut s’épanouir sans l’autre, y a pas une vie à base clos. Alors donnons-nous la main pour amorcer le développement tant ambitionné >> a  lancé Amara Kaba secrétaire général chargé des collectivités décentralisées de N’zérékoré.
Bruno LAMAH

Advertisements