N’Zérékoré : la DPE a-t-il imposé une contribution de 100 000 à chaque établissement scolaire pour la réception du ministre ?

C’est «archi-faux», rétorque M. Yozile Kolamou, directeur préfectoral de l’éducation par intérim de Nzérékoré. Selon ces accusations portées sur Facebook, la DPE aurait imposée une contribution aux écoles de la préfecture pour préparer la réception du ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation. Ces publications n’ont pas laissé indifférent aux cadres de la DPE, le directeur préfectoral de l’éducation a fait une sortie médiatique ce mercredi, 09 février 2022 pour apporter un démenti et menace de porter plainte contre X pour diffamation calomnieuse.

Selon le directeur préfectoral de l’éducation, M. Yozile Kolamou, « récemment nous avons reçu une circulaire de la part de monsieur le ministre, dans laquelle il invite tous les DPE  à organiser la semaine nationale de mérite scolaire qui aboutirait à des gammes  d’activités. Donc la première était d’organiser le concours  miss mathématique. A ce niveau on ne peut pas organiser cette cérémonie-là, placé sous la présidence de monsieur le gouverneur, sans mobiliser sur le plan humain les chefs d’établissements et les élèves concernés. Donc par rapport à cela, nous avons dit lors de notre réunion avec les chefs d’établissement  de s’invertir activement pour la réussite de  l’organisation. Mais on n’a imposé à personne de payer de l’argent. On a les preuves  et aussi la réunion en fait foi, » a-t-il confié. 

Très remonter contre ses ‘’détracteurs’’, le DPE, se dit être surpris  de ces  accusations sur les réseaux sociaux qui visent  selon lui de le nuire.  « je suis désagréablement surpris de voir sur le réseau social Facebook, qu’on dise que la DPE a organisé suite à l’arrivée de monsieur le ministre des contributions pour son accueil. C’est des gens qui ne m’aiment pas. C’est des détracteurs, c’est des gens qui ne veulent pas que la vision du CNRD et de son excellence monsieur le  ministre  soit réalisée ici à N’Zérékoré. Tantôt ils me disent que je suis sévère. Mais comment on peut gérer l’avenir des élèves qui seront les futurs dirigeants dans la complaisance. En tout cas à mon niveau, je resterai vent et debout pour combattre ces paresseux qui passent par tous les moyens pour me détruire. Mais ils  ne pourront rien par la grâce de Dieu».

 Pour terminer, le directeur préfectoral de l’éducation par intérim de Nzérékoré, se réserve le droit de  porter plainte contre X pour diffamation calomnieuse. « Je ne peux pas admettre ça qu’on fasse de mensonge sur moi. Donc nous sommes dans cette optique pour que les  délations-là  finissent.  Je suis en train de mener les enquêtes quiconque qui aurait dit ça,  il   répondra à la justice. Mais ce n’est pas moi qui ait dit ni mon entourage qui a demandé de l’argent pour l’accueil de monsieur le ministre. On n’a jamais pensé à ça et  on n’a jamais dit   de collecter l’argent. C’est ‘’ archi-faux’’ et je mets quiconque à défi de me brandir ces preuves la» a-t-il martelé.

Bruno LAMAH