N’ZEREKORE: le FNDC projette une nouvelle manifestation le jeudi 12!

L’antenne régionale du Front National de Défense  et de la Constitution ne lâche pas prise contre le 3ème mandat d’alpha condé. La  structure compte manifester  au compte du   3ème acte, le jeudi  12 décembre 2019 dans la capitale de la  région forestière. L’annonce a été faite à  l’issue d’une réunion préparatoire tenue hier mercredi, 04 décembre 2019,  au  domicile du coordinateur régional de l’UFR.

À la sortie de la réunion préparatoire de la marche du jeudi prochain, Foromo Tokpa Kolamou, porte-parole du FNDC N’Zérékoré, revenus sur les points débattues au cours de la  rencontre,  « nous sortons d’une réunion très importante. Cette réunion a pour objectif de relancer nos activités de marche habituelle et les préparatifs de cette marche.   Donc cette marche pacifique est prévue le 12 de ce mois. C’est pourquoi  que nous interpelons tout le monde, toute   la  population de la guinée forestière principalement  de la préfecture de Nzérékoré et ses sous-préfectures mais aussi de Nzérékoré centre que le 12 décembre nous allons marcher contre vent et marée. »

Foromo Tokpa Kolamou
Foromo Tokpa Kolamou

A en croire, Foromo Tokpa Kolamou, un des frustrés du parti présidentiel, la lettre d’information aurait  été déposé à la commune depuis le lundi dernier, « l’itinéraire,  c’est du  carrefour de komou en passant par le  gouvernorat et le gouvernorat devient un point d’escale avant  le stade. A   partir  du stade,  on descend à  Dorota. De  Dorota,  nous prenons l’autoroute qui vient frôler  la mission catholique et puis directement  l’Ecobank, le commissariat central de police,  la préfecture pour terminer à  la place des  martyrs. C’est ce qu’on a proposé dans l’itinéraire et nous attendons la réponse de notre lettre d’information. »

A la question de savoir ce que  ferait le FNDC  si la mairie refusait d’accéder à leur demande, Foromo Tokpa Kolamou répond « Qu’ils acceptent ou non nous allons marcher avec la population le 12 décembre. »

Pour terminer, l’antenne régionale du FNDC veut voir dans les rues de la commune urbaine des milliers d’opposants, c’est pourquoi, elle lance une invite à la population, « les indécis doivent s’ajouter à ceux qui ont manifesté pour grossir les rangs.  Pour encore montrer que la dernière fois on n’était pas nombreux. C’est pourquoi on  multiplie  le monde qui était sorti  manifester la dernière fois par  cent.  »

Bruno Lamah