Category: Guinée forestière

Guinée forestière Actualité en direct, en photo en Guinée forestière sur l’info politique, sociale, économique, sportive et plus sur Guineeplus.net.

N’zérékoré: L’artiste Azaya En Concert de Fraternité et de L’unité a N’zérékoré

AZAYA  artistes musicien chanteur arrangeur  guinéen très  populaire  titulaire de plusieurs albums  dont on peut retenir Afakha flow ra , en 2016, marafangny my love, guinet gnènèssouma  en 2015…vient d’opérer  un grand concert dans la capitale  de la guinée forestière  ce samedi 28  janvier  au stade  3avril et dimanche 29 dans la maison des jeunes  à 19heure à la présence d’un grand public mélomane.

C’est dans le cadre de valoriser   la musique guinéenne   et celle des artistes locaux que la structure  Agence Best Création de N’zérékoré a initié ce projet. Selon les organisateurs ce concert livré par ce grand artiste qui fait actuellement la fierté de la guinée à travers tout le pays  va en ligne droite de la  paix durable et surtout la réconciliation  entre les différentes  ethnies de la guinée forestière.

Le concert de ce dimanche est dénommé  concert samou qui a regroupé plus de treize (13) associations des femmes communément appelés  (SERE) parmi les quels on peut retenir  sèrè difangni, sèrè Natou sèrè Fadima sèrè Borakada…  C’est à 19heure qu’AZAY  a fait une rentrée triomphale dans la salle en accompagné des membres de la structure Agence Best Création  Il faut retenir c’est par la premier que ce genre de concert se réalise à N’zérékoré  plusieurs artistes guinéens et de la sous région ont livrés des concerts  l’international Michel GOHOU, Serge Bernaud … car la foret  devient un model culturel de la guinée grâce aux promoteurs et des structures d’organisation culturelles de N’zérékoré.

(+224) 621073040/623380023

Sangbalamou Jean Pierre pour guineeplus.net depuis N’zérékoré.

LOLA: BIENTOT LE BITUMAGE DE L’AXE LOLA (GUINEE) ET DANANE (COTE D’IVOIRE).

 Le démarrage des activités du  bitumage de l’axe Lola (Guinée) et Danané (Cote d’Ivoire) vont bientôt commencées projet  financé par la banque africaine de développement (BAD) à une valeur de  deux cents milliards (200 .000.000.000) de franc CFA   a travers l’union du fleuve Mano river.

Le Conseil d’Administration du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) avait signé le 18 décembre 2014, l’octroi de divers prêts à la Côte d’Ivoire, à la Guinée et au Libéria, prélevés sur les ressources de la Facilité d’appui à la transition (FAT) et du Fonds africain de développement (FAD). Ces prêts sont destinés à financer un programme d’aménagement de routes et de facilitation du transport au sein de l’Union du Fleuve Mano dans l’octroi des fonds la guinée a reçus 32,222 millions dollars EU

L’objectif de ce projet porte sur l’aménagement et le bitumage des routes Danané-Lola (87,35 Toutes ces routes, qui représentent 276,35 km, sont encore en terre, d’à peine 6 m de largeur, dotées d’ouvrages de franchissements en bois de fortune pour la plupart, et s’avèrent impraticables en certaines saisons. Du coté de Lola les préparatifs ont débutés  le mois de novembre 2016 par la mise  en forme du terrain, la construction des cités des travailleurs, il  est nécessaire d’améliorer la qualité de service des routes et faire en sorte qu’elles soient praticables en toutes saisons. De même, il faut alléger les contrôles frontaliers. Tout cela requiert d’aménager et de bitumer les routes et de mettre en place des postes frontaliers pour des contrôles

Il  faut reconnaitre que c’est CHINACO qui exécute le projet

A suivre

(+224) 621073040/623380023

Sangbalamou Jean Pierre pour guineeplus.net depuis N’zérékoré.

N’zérékoré: Insalubrité – Marche de la Foret Sacré.

Le marché de la « foret sacré » situé  juste à coté de la gendarmerie nationale escadron mobile n°10  de N’zérékoré  ne présente pas une belle image les  denrées alimentaires sont exposés à terre sans couverture  cela court un risque pour la santé de la population.


Le marché de la « foret sacré » de N’zérékoré ou on trouve toutes sorte d’aliments n’est pas admirable en ce moment à cause de saletés les aliments sont exposés à la merci des  ordures  des mouches  et des poussières  de même les vendeuses et marchandes sont assisses sans précaution aux milieux des ordures en ignorant les conséquences, interrogeant certaines de ces femmes vendeuses affirment qu’elles n’ont aucun moyen pour éradiquer cet phénomène dans la mesure ou elles payent chaque jour deux mille cinq cent (2500) franc guinéen à l’administrateur du marché comme taxe donc  c’est à lui de s’occuper, pour d’autres femmes leur administrateur est très courageux pour le nettoyage du marché cependant il ya de  cela deux jours qu’il est absent,  joignant un  représentant  de la mairie  affirme qu’il existe un contrat entre eux et les administrateurs  pour la propriété du marché et qu’il respecte à leur niveau .Ce qui reste clair est que ce grand marché alimentaire  est sale et cela nuire à la santé de la population, sur place un observateur s’interroge que représentera pour nous  ce marché pendant la saison pluvieuse ?

A suivre

(+224) 621073040/623380023

Sangbalamou Jean Pierre pour guineeplus.net depuis N’zérékoré.

Beyla: Greve de Faim des Femmes de la Sous-préfecture de Nionsomoridou a N’zérékoré.

Les femmes de Nionsomoridou  demandent la libération immédiate  de leurs  enfants détenus dans la prison civile de Kankan.

Depuis  ce matin  mardi 24 janvier 2017 les femmes de la sous- préfecture de NIONSOMORIDOU situé à 25km de la préfecture de Beyla  poursuivent leur grève de faim  assissent  dans la cours du gouvernorat de  la région de  N’zérékoré  depuis hier  l’objectif selon elles demandent aux autorités administratives de N’zérékoré  la libération immédiate de leurs enfants condamnés par le procureur général  de Kankan M. Williams FERNADEZ.

Beyla : Greve de Faim des Femmes de la Sous-préfecture de Nionsomoridou

Depuis l’année passé la population de la sous-préfecture de nionsomoridou  ont demandés  le départ de leur président de CR monsieur Karamoko Donzo  qui est à la tête de la commune  depuis 40 selon notre source trouvée sur place. C’est suite à leur préoccupation à l’époque  le préfet de N’zérékoré  a envoyée  une délégation à la tête le gouverneur de n’zérékoré  Lancinè Condé pour calmer le jeux d’où ils ont mis en place une nouvelle équipe  de transition composé que des  nouveaux membres du bureau RPG ARC-EN CIEL ce qui n’a pu aux anciens membres  ou ya  eu confrontation entre les deux parties bilan deux morts des deux  (2) cotés cinquante deux (52) personnes arrêtés six (6) personnes condamnés à morts tous issus des anciens membres de ce même parti RPG  ARC-EN CIEL.  C’est hier mardi 24 janvier un mandat d’arrêt a été lancé contre le vieux sage du village Ayouba  Souaré par le procureur  général de Kankan chose impossible  immédiatement les femmes de cette sous-préfecture se sont mobilisées à se rendre à la région administrative de N’zérékoré d’où elles se trouvent présentement dans la cours du gouvernorat au moment que nous mettions cette   information en ligne pour demander la libération des autres détenus et la justice sur la mort d’un détenus et non à une nouvelle arrestation Pour le moment  aucune décision n’est prise par les autorités   de la région N’zérékoré  selon la porte parole de ces femmes elles irons j’jusqu’au bout de leur revendication

A affaire à suivre

(+224) 621073040/623380023

Sangbalamou Jean Pierre pour guineeplus.net depuis N’zérékoré

Diecke – Soguipah Augmente Légèrement le Prix de Production des Planteurs

La grande société guinéenne de palmier a huile et hévéa en abrégé SOGUIPAH basée dans la région forestière plus particulièrement dans les sous-préfectures de Diécké et Bignamou  augmente légèrement le prix de la production du coagulum au 15 de chaque mois cette fois ci le prix est fixé à deux mille sept cent cinquante  (2750) du franc guinéen   une grande inquiétude et  véritable d’espoir des  planteurs  selon certains  «  la soguipah fait semblant de payer  nos productions  et pourtant…»

Depuis 1988 la grande société agricole  guinéenne de palmier à huile et

est installée  dans les sous-préfectures de Diécké et Bignamou  compte plus de trois mille huit cent cinquante (3850) environs de travailleurs et plus de dix mille (10000) hectares d’hévéa en production pour la plantation industrielle et mille trois cent (1 .300) pour la plantation familiale  et aussi   s’ajoute celle des planteurs  privés avec un rendement moyen de deux cent cinquante (250) à trois cent (300) par an.

Malgré cette réussite  agricole guinéenne, les conditions de vie des planteurs de palmier à huile et hévéa de la guinée forestière  reste précaire  et defavorable, on se rappelle  de 2010 à 2011 le  prix de latex ou coagulum était onze mille à douze mille (11-12) par kilogramme  ce prix à permis aux planteurs d’initier  beaucoup de projets de construction ,envoyer leurs enfants à l’extérieur pour les études, l’extension de leur plantation l’électrification des villages … mais aujourd’hui  la situation est très grave le mois passé le prix  d’un kilogramme était à  deux mille six cent sept (2607) franc guinéen par kilogramme  alors que les planteurs du pays voisin le Libéria sont bien payé  à la différence de cinq mille à sept mille par kilogramme selon notre source. «  Ce qui est surprenant est que nous ne sommes pas associé à la fixation des prix  et le calendrier du payement n’est pas respecter on recevait nos salaires à partir du six et le sept pour les planteurs familiales et le dix pour les privés  mais actuellement nous gagnons nos solde a partir du 15 mais dans des conditions très atroces dans les locaux de l’agence  BICIGUI  de Diécké  nous demandons à madame mariama Camara la directrice générale de cette entreprise de prendre sa responsabilité » déclaration d’un vieux planteur sous l’anonymat.

Il faut retenir que Mariama camara est à la tête de la soguipah depuis plus de vingt ans et plus mais rien ne va au sein des planteurs même ses propres travailleurs ou règne de véritable inégalité et réalisation communautaire inexistante.

(+224) 621073040/623380023

Sangbalamou Jean Pierre pour guineeplus.net

Nzérékoré – Orange Money Guinée Offre Un Service De Transaction Plus Rapide Et Fiable

Le  service orange money guinée est aujourd’hui un produit phare de l’orange qui rend des services de transaction, de retrait d’argent, du dépôt, envoie d’argent, le payement de facture, achat de crédit et accès à ma banque contribue au développement socio-économique des zones rurales de la guinée même la guinée forestière exprime sa satisfaction.

Ce service orange money guinée  à été crée en 2010 dans le but de satisfaire la population guinéenne dans les affaires monétaires suite à au taux de bancarisation très faible. Au paravent les guinéens avaient  d’énormes difficultés de sauvegarder leurs revenus et aussi d’envoyer de l’argent à leurs proches qui sont parfois éloignés d’eux.

Il y’a actuellement six mille points  de ventes en guinée et cent kiosques  installés dans la préfecture de N’zérékoré en partenariat structuré avec le crédit rurale de guinée (CRG), cette initiative répond aux besoins des utilisateurs téléphoniques  qui est estimé à un taux élevé plus de 63 pour cent. Certains citoyens   de la région forestière expriment  leur satisfaction au micro du site électronique guineeplus.net je cite « nous sommes très content puisque en quelques munîtes nos proches peuvent rapidement recevoir l’argent que nous les envoyons  à travers nos compte orange money qui sont gratuitement crée. » Quant  au responsable de zone orange money guinée forestière M. Amadou Sylla  « ce service compte installer à l’avenir  des kiosques dans les districts, déjà  sont en partenariat avec les certains boutiquiers qui font des opérations  de dépôt et de retrait comme des gérants de Kiosque employés par eux, de même ils ont prient les mesures préventives contre les arnaqueurs.

A suivre

(+224) 621073040/623380023

Sangbalamou Jean Pierre pour guineeplus.net

N’zérékoré – Standard English Center Un Nouveau Centre D’anglais en Partenariat avec Hope Life Institute de Ghana Offre Une Formation de Qualite a la Region Forestiere

Standard English center est un centre d’apprentissage en anglais situant dans le quartier Kpama I dernier le bloc administratif du gouvernorat de N’zérékoré offre une formation de qualité en partenariat avec Hope life Institute de Ghana. Désormais l’opportunité est donné à tous ceux qui veulent aller étudier l’anglais au Ghana de venir s’inscrire dans ce centre selon le Directeur.

Crée en janvier 2016 par  Antoine Haba Directeur du centre diplômé en santé sécuritaire du groupe Hope life de Ghana selon lui  son objectif  est d’aider la population à apprendre l’anglais de qualité en guinée plus particulièrement en foret sa région de même d’autres cours professionnelles sont dispensées en informatique, maintenance, les ressources humaines, santé sécuritaire auto école  et tant autres par 10 professeurs de différentes nationalités dont le Directeur des études un Gambien Mr KHANE.

Les premiers étudiants inscrits reçoivent des cours en anglais, pour le Directeur dès le début avait des difficultés qui était le manque de motivation de la population mais actuellement son Institut compte plus de quatre vint (80) apprenants, et adresse un message à la population de venir se former pour un avenir meilleur à un prix abordable car les attestations et diplômes seront délivrés à partir du Ghana par Hope life Institute

Pour toute information veillez contacter la Direction

Téléphone :(+224)625395362 Directeur général

(+224) 620163434 Directeur des études

Email : Standardengliscenter16 @ gmail.com

Sangbalamou Jean Pierre pour guineeplus.net

(+224) 621073040 / 623380023

NZEREKORE – dégagement des engins roulant et objet se trouvant au bord de la route par la police routière de N’ézérékoré

La police routière de la région administrative de N’zérékoré mène ce mercredi  18 janvier 2017 une vaste opération du dégagement des engins roulants des marchandises et objets  qui  occupent  la route.

C’est dans le cadre de la  lutter contre l’encombrement, l’occupation anarchique des voies routières et surtout les accidents de circulation que le commissaire de la police routière de la ville de n’zérékoré M. Bangoura Michel Roger a initié cette activité qui va à la satisfaction des usagers routières et surtout la population qui est souvent victime d’embouteillage  qui serait à l’origine des voles perpétrés dans  le grand marché commercial.

Ce matin c’est le grand marché commercial qui a été le cible des agents de la police routière qui font de la patrouille  tout au long des rues, rond points et carrefours muni d’un seul pick-up  ces agents mènent vraiment une mission souhaité par la population. Selon le commissaire de la police lui et ses hommes ont la volonté de satisfaire le besoin de la population mais sont  confronté à d’énormes difficultés a savoir manque du personnel l’insuffisance de moyens logistique.

Cette opération intervient après quelques jours  du coup d’envoie donné par le gouverneur de la ville de Conakry le General Mathurin Bangoura pour les mêmes objectifs.

Attendons de voir la suite

(+224) 621073040/623380023

Sangbalamou Jean Pierre pour guineeplus.net

NZEREKORE – SOS AU CENTRE D’EXPOSITION ARTISANAL DE N’ZEREKORE

Le centre d’exposition artisanal de n’zérékoré rencontre un véritable problème de clientèle suite au manque de moyens financier pour attirer les visiteurs et touristes.

Autrefois appelé village artisanal de N’zérékoré crée  le 2 février  1992 par le gouvernement guinéen par le biais du ministre délégué d’alors de la foret Facinet Touré et fut reconstruire au 55eme anniversaire de l’indépendance de la guinée par le gouvernement actuel.

Objectif de ce centre est de revaloriser la culture guinéenne et particulièrement celle de la guinée forestière partie sud de la guinée qui regorge de grandes potentialités et ressources naturelles et aussi de créer  de l’emploi au sein des femmes qui s’occupent de la teinture des pagnes foret sacrés. Ils sont au nombre de 35 personnes qui travaillent dans ce centre dans divers services a savoir les teinturiers, les bambou rotins, les sculpteurs.

Mais aujourd’hui ce centre d’exposition artisanal est confronté a de véritable problème financier pour attirer les clients et visiteurs,  selon le président du centre Antoine Théa « en 1992 jusqu’à 2000  le centre recevait  beaucoup de clients et touristes  venant de diverses horizons mais aujourd’hui c’est du calvaire ce qu’ils produisent de leur propre moyens est insuffisant, malgré ce jolie bijoux que l’État a mis à leur disposition les clients ne viennent pas même les touristes car cela est dur au manque de ressources financier et demande au gouvernement guinéen et toutes les personnes de bonne volontés un fond d’appui véritable SOS »

Sangbalamou Jean Pierre pour guineeplus.net

(+224) 621073040 / 623380023

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL SUPÉRIEUR DE LA DIASPORA FORESTIÈRE: Sur les récurrents crimes de lynchage commis par des populations en République de Guinée

PDF – Télécharger le communiqué de presse en pdf

A l’adresse de:

Son Excellence Me. Cheick Sako,
Ministre d’État, Ministre de la Justice, Garde des Sceaux,
Son Excellence Me. Abdoul Kabele Camara,
Ministre d’État, Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile,
Son Excellence Général Bouréma Condé,
Ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation.

Messieurs les ministres,

Nous assistons de plus en plus dans notre pays à des scènes cruelles de lynchage auxquels des citoyens font recours pour causer atrocement la mort d’autres citoyens; ces auteurs de ce crime crapuleux prétendent ainsi se rendre
justice en lieu et place de l’appareil judiciaire et de l’autorité de l’État.

Par exemple, nous venons d’être horrifiés par un crime abominable commis par
certains habitants de Sangardô, dans la Préfecture de Kissidougou. Cet incident a causé la mort de Koly Soua Kolié et de Mamadou Kallo. Selon nombreux témoignages concordants, Ils auraient été pris pour des trafiquants d’enfants. Cependant, des mêmes sources, nous apprenons que les victimes se sont retrouvées en ces lieux pour une toute autre raison : la 4X4 à bord de laquelle ils voyageaient aurait percuté un animal qui errait sur la Route Nationale N1.

D’abord, nous nous inclinons pieusement devant les âmes de Koly Soua Kolié
et de Mamadou Kallo. Nous présentons à leurs familles respectives nos sincères condoléances. Nous éprouvons également ces mêmes sentiments à
l’adresse de toutes les familles éplorées dont des membres ont été victimes d’actes barbares partout en Guinée.

Ensuite, nous demandons à l’État à travers ses ministères compétents de veiller à ce que toute la lumière soit faite sur les circonstances de ce crime odieux. Les auteurs de crime doivent être punis sans demi-mesure, dans le cadre du Droit Pénal Guinéen. C’est pourquoi, nous saluons les actions que l’État a déjà entreprises. Toutefois, nous nous inquiétons de la récurrence de ces violentes scènes de mise à mort partout dans le pays. Nul n’est besoin de rappeler que l’État doit tout mettre en oeuvre pour asseoir la rigueur de son autorité en appliquant des mesures correctives exemplaires qui dissuadent les populations à renoncer à ces pratiques barbares et inhumaines.

Enfin, nous déplorons l’impunité caractéristique dans notre pays dans plusieurs
cas et rappelons que la lassitude dans l’application de la justice et la pratique
de la politique de “deux poids deux mesures” fragilisent dangereusement la cohésion sociale dont notre pays a tant besoin dans son processus de développement économique.

Messieurs les ministres, le Conseil Supérieur de la Diaspora Forestière est conscient des réalités de notre contexte social qui reste encore miné par des problématiques sociohistoriques très complexes. C’est d’ailleurs en considérant
ces réalités que nous espérons que notre communication attirera l’attention qu’elle mérite de vos hautes autorités. Et, dans cette attente, nous vous prions d’agréer, messieurs, l’expression de notre plus haute considération.

Fait, le 09 janvier 2017

Pour le Conseil Supérieur de la Diaspora Forestière

Jean-Baptiste KOLIÉ
Président

E-mail: president@lecsdf.org
Site: http://www.lecsdf.org/

PDF – Télécharger le communiqué de presse en pdf

CSDF – “L’Excellence dans le Leadership”