Papa Koly kourouma aux femmes balayeuses de N’Zérékoré : «…photocopiez leurs cartes d’électeurs et envoyez nous…, on saura ce qu’on pourra faire pour vous»

Advertisements

Les femmes balayeuses  de la capitale de la région forestière, se sont fortement mobilisées au domicile du  ministre de l’hydraulique et de l’assainissement Elhadj Papa Koly Kourouma  ce samedi, 07 décembre 2019 pour disent-elles venir  présenter au ministre kourouma  leur carte d’électeurs et les activités d’assainissement qu’elles mènent dans la ville de N’Zérékoré.

Elles étaient très  nombreuses, ces  femmes  menus de ballais et  des cartes d’électeurs, venues des différents groupements féminins des 22 quartiers de la commune urbaine à se rallier au domicile du ministre de l’hydraulique et de  l’assainissement. Ces femmes qui scandaient  des slogans hostile aux opposants au changement constitutionnel comme « tu veux, tu ne veux pas, c’est lui », «  Alpha Condé, tu veux, tu ne veux  pas, c’est lui (Alpha Condé) », se sont dirigées au siège régional du parti GRUP non loin du domicile du ministre Kourouma, où le patron de l’assainissement accompagné par les ministres de la santé, le Colonel Remy Lamah,  de la Pêche et de l’économie maritime, Fréderic Loua  et  du directeur national de la pharmacie, Dr Nyankoye Goumou et autres a tenu un meeting de sensibilisation sur l’enroulement des citoyens sur les listes électorales. Le directeur national de la pharmacie, Dr Nyankoye Goumou, a profité l’occasion pour décliner  l’objectif de leur mission à  N’Zérékoré. Selon  le numéro 1 de la pharmacie, « c’est le président de la république qui nous aient mandatés pour venir auprès de vous afin de vous sensibiliser à   vous faire  recenser. Parce que si tu n’es pas recensé, tu n’es pas considéré comme guinéen, on peut te confondre  à un Ivoirien ou une personne étrangère dans son propre pays. On a vu vos cartes mais  allez-y mobiliser encore vos camarades, vos enfants, vos familles pour qu’elles aillent se recenser. Parce que bientôt Zogota (société minière) va commencer et si tu  n’es pas recensé et que tu n’as pas cette carte,  ça veut dire que tu n’auras pas d’emploi là-bas, et  ce n’est pas la carte d’identité nationale qui sera demandé là-bas. c’est plutôt la  carte d’électeur. Donc, cela ne va pas permettre à vos enfants d’avoir de l’emploi dans ces sociétés minières. »

Advertisements

Abordant dans le même sens,  le ministre de l’hydraulique et de l’assainissement, Elhadj Papa Koly Kourouma a remercié les femmes  balayeuses  pour la mobilisation et les activités d’assainissement qu’elles mènent dans la ville avant de les promettre de les équipées tout en les invitant à  faire recenser leur camarades,  « je tiens à vous remercier et vous féliciter. Parce que, ce que vous avez fait la dernière fois au gouvernorat, on m’a  informé  que vous avez assainir le gouvernorat.   Je vous encourage et je vous  le promets, d’ici samedi, vous allez avoir, vos gilets, et les bavettes pour vous proteger contre les  maladies. Alors pour éviter, je vous donnerai des  équipements adequats.» a promu le ministre kourouma, avant d’ajouter « d’ici le samedi prochain fait nous recenser chacun 5 personnes. Et quand vous le faite,  photocopiez leurs  cartes d’électeurs  et vous nous envoyez le samedi. On saura ce qu’on pourra faire pour vous.  Parce que vous qui êtes-là, vous représentez plus de 4 000 personnes et si dans les 10 jours qui restent et que vous arrivez à recenser 5 personnes chacun, on peut avoir plus de 200 000 personnes. Alors, on  vous attend pour le samedi prochain.»

après le meeting, la délégation conduite par le ministre Kourouma, s’est rendu au district de Kéréma relevant de la sous-préfecture de Bounouma, situé à une dizaine de kilomètre de la  ville, sur la nationale de N’Zérékoré-Yomou  pour l’inaugurer  un collège construit dans le cadre  de l’ANAFIC.

Bruno LAMAH

Advertisements