Advertisements
Foromo Lamah journaliste

Dans le souci de sauvegarder la paix et de la quiétude sociale dans le quartier Bellevue pour une élection apaisée sans violence en N’Zérékoré, le  Mouvement Plus Jamais ça à Bellevue(MPJCB) piloté par notre confrère Foromo Lamah journaliste  a organisé hier vendredi,  16 et samedi 17 octobre 2020  une journée de paix, de prières  et de pardons  dans le quartier Bellevue, Commune Urbaine de N’Zérékoré.  8 mois après les violents affrontements à relents communautaire (Kpèlè-konia), lors du double scrutin législative couplée du référendum. Les jeunes dudit quartier ne comptent plus revivre les mêmes événements de 1991 pendant les premières élections communales et 2020. <<   L’objectif de  notre mouvement  dénommé, ‘’ PLUS JAMAIS ÇA A BELLEVUE’’ que j’ai eu a créé,  est parti d’un constat que nous avons fait à la veille de cette élection présidentielle où la tension était très vive dans certaines localité du pays notamment la Haute et la Moyenne Guinée. Aussi la psychose qui s’est emparé toute  la ville de N’Zérékoré   qui n’est rien d’autre que le départ massif des citoyens dans les villages. C’est vue cette situation qui créée  un climat de peur et de méfiance entre les communautés  que  nous avons décidé d’abandonner nos boulots pour sensibiliser les citoyens à  rester sur place afin voter pour le candidat de leur choix dans la paix et dans la quiétude sociale. 

Cette journée a été l’occasion pour les leaders religieux que nous avons invité de prier pour le quartier afin que l’élection puisse se passer dans les conditions les meilleures. >>

Advertisements

Poursuivant, Foromo Gbouo LAMAH dit être surpris de la mobilisation et la détermination des jeunes de tout bord<< j’ai été très étonné et très surpris de la mobilisation des jeunes du quartier notamment nos amis Konia qui ont envoyé des engins roulants  pour faire la caravane de Paix dedans. Et qui avaient le même souci que nous. Comment ramener la paix dans le quartier ?  Est-ce que les autorités sont informées ?  Directement j’ai appelé le maire Moriba Albert DÉLAMOU qui les ai signifié qu’il est déjà informé et il accompagne le mouvement. Mais nous les avons aussi rassuré que nous venons vers eux avec un cœur plus clair que l’eau de roche. C’est ainsi que ils ont accepté de nous suivre dans la démarche. On a fait le carnaval, ensuite nous avons tenu notre meeting suivi d’un match de gala où nous avons fait passer les messages de paix et de quiétude sociale. >>Pour terminer, Foromo Gbouo LAMAH citoyen du quartier Bellevue, rassure la population et les autorités que l’élection présidentielle passera sans violence dans le quartier, il invite donc les autres jeunes des quartiers à emboîter le pas. <<  Sans la paix, il n’y a point de développement. Je  prends donc ici l’engagement avec mon équipe  et les collègues d’autres quartiers de la commune à travailler étroitement avec  les autorités  pour l’instauration d’un climat de paix définitive dans la cité.J’invite par la même occasion l’ensemble des jeunes  de N’Zérékoré en particulier et ceux de notre très chère région en général  à s’unir davantage  autour d’un même objectif qui est celui de l’entente et de l’amour entre les communautés pour une franche et loyale collaboration afin de développer notre région qui est le grenier de la Guinée. >>

Il faut noter que la journée d’hier s’est passée sans incident et la jeunesse a  organisée cet après midi un match de gala  pour rassurer les citoyens que l’élection se passera sans violence.


À suivre !

Bruno LAMAH

Advertisements