Report du scrutin du 1 er Mars: “c’est déjà une fuite en avant” (Moise Haba)

  • Bruno Lamah
  • March 5, 2020
  • Comments Off on Report du scrutin du 1 er Mars: “c’est déjà une fuite en avant” (Moise Haba)

Le report des élections couplées (législative et référendaire) annoncé la semaine dernière par le président de la république lors de son adresse à la nation suscite de vagues réactions au sein de l’opinion publique. A Nzérékoré, le responsable du Bloc Libéral dans une interview accordée, à notre redaction qualifié ce report d’une ‘’ fuite en avant’’, rapporte le correspondant de guineeplus.net dans la préfecture.

Selon, Moise Haba coordinateur régional du BL, « pour moi, c’est une fuite en avant. Si on analyse son discours. On voit que le président se soucie de son clan mafieux que du peuple. Mais du contenu, il dit que c’est pour des responsabilités régionales et sous régionales. C’est loin de çà, je crois qu’il était isolé, il était sous la pression du peuple et des institutionnelles internationales. C’est pourquoi il a fait un recule que je qualifie de fuite en avant. »
Pour le responsable local du Bloc Liberal, les deux semaines annoncées pour la tenue des élections ne seront pas tenable « mais il faut savoir que ça ne va pas marcher comme il dit. Le président parle de deux semaines, est ce que les exigences que nous posons notamment : le parachèvement des élections communales, la révision du fichier électoral, une élection inclusive, ce sont des choses qui ne peuvent pas être respectées dans un délai de deux semaines. Je pense le délai de deux semaines n’est pas tenable. Et ça veut dire on est très loin de voir le bout du tunnel. »
Pour que l’opposition participe aux législatives, le coordinateur régional du BL, pose des préalables «si on doit participer à une élection, ça doit être une élection inclusive. Et en plus, il faudrait que le fichier soit totalement revu. Ils ne sont pas prêts à respecter ses exigences, donc nous pensons que il n’aura pas des élections dans les deux semaines. »
Pour terminer, le coordinateur régional du Bloc Liberal et membre de l’antenne régional du FNDC, lance un message « c’est de remercier d’abord aux membres du FNDC, la population tout-entière, pour leurs vivacités dans le combat. Mais de leur dit que c’est loin de la victoire d’abord. De se tenir debout, de resserrer les rangs que le combat ne fait que commencer.»

De Nzérékoré, Bruno LAMAH pour guineeplus.net