TPI-N’Zérékoré : Gouverneur, aux OPJ, <>!

En marge de la rencontre de concertation élargie  organisée par le tribunal de première instance de Nzérékoré, en collaboration avec le PNUD,  le jeudi dernier entre les acteurs de la chaine pénale. Le gouverneur de région, accompagné par le secrétaire général chargé des collectivités décentralisées de la préfecture  et le  maire de la commune urbaine, a procédé à la remise officielle des d’habilitations aux Officiers de Police Judiciaire (OPJ) de la région. Au  cours de la remise, Mohamed Ismaël Traoré Gouverneur  de la région administrative de N’Zérékoré a invité les heureux récipiendaires aux respects stricts  de la loi. « En ce moment de remise des décisions des  habilitations, c’est d’abord remercié très sincèrement  les autorités judiciaires de N’Zérékoré pour  toutes les dispositions qu’ils ont prise à l’occasion de cette remise. Car la rencontre d’aujourd’hui, ça va être un enseignement pour certains  Vous savez nul n’ignore  le respect des principes et règles  qui registrent nos lois. Et vous qui êtes les acteurs de la chaine pénale, le rôle qui vous ait dévolus en terme d’application de la procédure pénale. Alors, il faut  être en adéquation avec le contenu de cet acte. Qui donne un rôle dévolu à votre fonction. Il y a le respect du temps  que les prévenus doivent faire  au niveau des OPJ avant d’être transféré à la justice.»

Poursuivant, le gouverneur de la région, Mohamed Ismaël Traoré, rappelant l’importance de la décision d’habilitation aux OPJ dira que « si l’Etat vous place sa confiance, il vous fait doter d’un document qui va vous permettre de faire correctement votre activité dans les lignes prescrites par la loi. Nous devons être en adéquation avec l’Etat dans tous ses compartiments. ces  décisions vont les cadrer en terme dans leur fonction régalienne. Et, on les ait conseillé de faire bon usage à ces décisions. Il s’agit de rester dans le cadre de la loi. Il ne faut pas usurper la loi, il faut pas affecter la loi et il ne faut pas traumatiser la loi.»

Amara Sanoussy Camara, commandant de la brigade de la gendarmerie territoriale de Koulé, récipiendaire dit être satisfait de la décision, car pour lui, cette habilitation va le permettre de mieux faire son travail. « C’est un sentiment de satisfaction puisque cette décision d’habilitation  va me permettre de jouir pleinement dans mes fonctions d’officier de police judiciaire. Et ça me renforce d’avantage dans l’exercice de ma mission. Donc nous remercions le parquet à travers le procureur. »

Quant au procureur de la république près le Tribunal de Première Instence de N’Zérékoré, a invité les Officiers de Police Judiciaire (OPJ) à l’application correcte des principes de la procédure judiciaire dans leur ressort.

De N’Zérékoré, Bruno LAMAH