Une femme verse de l’acide dans les yeux de son mari à N’zérékoré à cause de la jalousie

Faits Divers

Le fait s’est produit ce Mardi 22 mars 2016 dans les environs de 10h au quartier Nakouyakpala près du centre Universitaire.

Interrogé sur place, un voisin proche du lieu bien informé nous livre sa version des faits.

Mr Foromo Loua un cohabitant de la victime, est notre contact :

Selon lui, « tout a commencé par une discussion entre la victime Mr Alphonse et son épouse Bernadette pour des raisons de jalousie. Depuis un bon moment Dit-il Mme Bernadette avait appris par ses camardes que son mari entretenait des relations d’amour avec une autre femme du quartier voisin et que, son époux cherchait à épouser cette dernière comme deuxième femme.

Informée de cette affaire Rajoute notre source, Mme Bernadette a toujours contrôlé les sorties de son mari même les heures de travail de ce dernier. Ce jour Mardi 22 mars, Mr Alphonse voulait sortir pour aller en ville, tout de suite sa femme a soulevé le dossier de sa coépouse future en disant à son mari que cette nouvelle aventure que tu vise n’aura pas lieu tant que je vie dans cette maison.

Ne sachant pas que sa femme était déjà prête avec son gobelet chargé d’acide, Mr Alphonse a répondu à sa femme qu’il est le maître de la maison et le décideur de tout.                       

C’est à la suite de cette réponse poursuit-il que sa femme a jeté l’acide sur le visage de son époux qui a trouvé ses yeux atteints gravement par ce liquide et sur le champ il a perdu conscience en se laissant traîné par terre comme un Bébé qui commençait les (4) pattes… » Nous a confié Mr Foromo un voisin direct du lieu.  

Dans cette lancée, nous avons curieusement cherché à écouter cette dame actrice principale de la scène mais, elle a refusé de se prêter à notre micro sauf nous dire dans sa colère « quitter ici les escrocs que vous êtes…! »  Fin de citation…

Après l’acte de Mme Bernadette contre son mari, Mr Alphonse a été transporté à l’hôpital central pour des soins médicaux. Quant à elle la reine des jalouses, elle reste libre pour le moment sans être inquiétée par une force extérieure.

Photo et texte par YVES CLAVER/ N’zérékoré pour GUINEEPLUS