Urgent : le FNDC N’Zérékoré annule finalement sa marche projetée ce jeudi, 12 décembre 2019.

Advertisements

L’antenne régionale du front national pour la défense de la constitution  a   annulée sa marche pacifique projetée ce jeudi, 12 décembre 2019.  C’est à l’issue d’une rencontre, tenue dans la soirée du mardi, 10 décembre 2019 au domicile de l’ex maire et le coordinateur régional de l’Union des Forces Républicaine(UFR) que l’annonce a été faite par la coordination régionale du FNDC. Selon les responsables de l’antenne locale, le report à une date ultérieure de leur manifestation  est dû à plusieurs facteurs dont entre autre le retard accusé par la population  de se faire enrôler sur les listes électorales  et le manque des récépissés, il y a des jours  dans la ville,  Cécé Théa  vice coordinateur de l’antenne régionale du FNDC N’Zérékoré « le FNDC après une assemblée, a jugé nécessaire de renoncer à sa manifestation. C’est compte tenu des manques de récépissés dans la ville de N’Zérékoré et le retard connu dans le processus d’enrôlement. Le fndc soucieux de la préoccupation des citoyens et le recensement étant un devoir citoyen, le fndc a pris la décision de surseoir à sa marche projetée ce jeudi 12 décembre 2019 pour une date ultérieure enfin que les populations de N’Zérékoré  puissent aller s’enrôler sur la liste électorale»,  a expliqué, le numéro du FNDC N’Zérékoré.

Le FNDC se dit déterminer à aller jusqu’au bout  le combat contre  le projet de nouvelle constitution qui pourrait permettre au président Alpha Condé d’avoir un   3ème mandat. «  Après le recensement,   nous allons,  nous retrouver pour déterminer une nouvelle date pour la manifestation, » a laissé entendre Cécé Théa.

Advertisements

Réagissant à la menace du maire de la commune d’appliquer la loi, au cas où le FNDC arrivait à braver l’interdiction de manifester dans la ville, le vice coordinateur du FNDC qualifie cela de non-évènement « nous n’allons jamais eu peur de qui que ce soit. Parce que nous suivons  ce qui est de droit. Alors, ces positions autoritarismes que ces autorités essayent de bramer. Ne nous fait ni froid ni chaud. Le FNDC est prêt pour cette lutte et continuera cette lutte parce que ce projet satanique nous allons  transformer ça  en un  cauchemar chez eux, » a martelé, Cécé Théa, vice coordinateur du FNDC.

Bruno Lamah

Advertisements