Urgent: Légère panique des populations de la sous-préfecture de Koropara par suite du décès successif de (3) personnes dans une même famille

  • admin
  • March 17, 2016
  • Comments Off on Urgent: Légère panique des populations de la sous-préfecture de Koropara par suite du décès successif de (3) personnes dans une même famille
jour du marché de Koropara

Après le décès de trois personnes d’une même famille de façon successive dans cette sous-préfecture « KOROPARA » située à 45 km de N’zérékoré, les populations de cette localité se sont paniquées par peur du retour du virus Ebola sur leur sol.

Joint au téléphone ce jeudi 17 Mars 2016 par notre rédaction, Mr Nèma hébélamou un membre de cette famille nous donne sa version liée aux faits.

Selon lui ‘’effectivement qu’il ya eu (3) personnes décédées dans une même famille et que ces dernières ont manifesté les mêmes symptômes lors de leurs maladies. Et que ce sont les 2 coépouses plus leur mari qui sont morts par la même maladie.

Plus loin notre contact précise que ces 1ers décès n’ont pas attiré l’attention des populations de Koropara car les décès étaient séparés de semaines et jours. C’est à partir de la maladie cette fois-ci d’un enfant issu de la même famille endeuillée que la peur s’est installée parmi les habitants de la zone car ce dernier manifestait aussi les mêmes symptômes que ses parents décédés c’est-à-dire la diarrhée et le vomissement.

Toujours dans sa déclaration, notre source indique que la nouvelle devenant un feu de paille, certaines personnes ont sollicité la présence des agents de la Croix rouge pour examiner le cas du dernier malade qui est l’enfant soufrant des mêmes signes. Que mais quelques groupes de jeunes se sont opposés à cette décision de l’arriver de la Croix Rouge.  

Ainsi dit-il, les 1ers examens de l’enfant dans le centre de santé de Koropara sont prouvés par le médecin en charge que c’est la Rougeole car ses prescriptions demandent les produits de la rougeole et qu’après la prise de certains de ces produits l’enfant a commencé a dormi sans soucis.

Pour terminer son témoignage, notre source finalise que le calme et la confiance sont revenus dans la cité et les activités villageoises ont repris leurs chemins habituels comme si rien en était… Nous indique au téléphone depuis Koropara Mr Nèma Hébélamou un membre de cette famille victime.

Photo et texte par YVES CLAVER/N’zérékoré pour GUINEEPLUS