Advertisements

A quatre mètres de distance et avec une vitre en Plexiglass pour les séparer, les colistiers républicain et démocrate, Mike Pence et Kamala Harris, se sont opposés lors de leur unique débat télévisé, à moins d’un mois de l’élection présidentielle américaine du 3 novembre.

Gestion de l’épidémie de Covid-19, accès au vaccin, vision de la politique fiscale ou encore fraude aux impôts de Donald Trump, les deux candidats se sont répondu lors d’un débat ferme et courtois.

Advertisements

Plus discret que Donald Trump, Mike Pence est le colistier discipliné du camp républicain. Défenseur des valeurs familiales traditionnelles, anti-avortement, anti-mariage pour tous… pendant quatre ans, il a été un vice-président sans dérapages ni provocations.

De son côté, l’ex-procureure Kamal Harris est l’atout jeunesse et « diversité » du candidat Joe Biden. Brillante, pugnace et dynamique, elle pourrait être la première femme vice-présidente.

Par LeMonde

Advertisements