la voiture personnelle endommagée
Advertisements

Un mort des 10ènes de blessés et de dégâts matériels importants, tel est le bilan d’un accident de circulation sur la route Nationale de N’zérékoré-Conakry.

Le fait s’est produit ce Mardi 21 juin 2016 dans les environs de 8h40mn sur la route Nationale N’zérékoré-Conakry entre le village Duola et celui de Niampara non loin de la société Forêt Forte située à 18 km de la capitale Régionale.

Tendu notre micro à une des victimes sur le lieu, Mr Mathias koulémou nous explique sa version des faits.

Advertisements

Selon lui, « ceux sont (2) véhicules de direction opposée qui ont fait un nez à nez sur cette ligne centrale de la route. Dans sa déclaration, il indique que cet accident est à l’origine de la dégradation des goudrons communément appelée ‘’Nid de poule’’ qui ne cesse de s’agrandir tas par tas sur cette route principale.

Dans leur circulation Dit-il, ces (2) chauffeurs voulaient éviter la partie mauvaise en exploitant l’espace jugé moins dégradé alors que ce lieu se trouve dans un ravin mais surtout dans le virage où l’on ne peut pas voir à distance des autres engins roulant de la venue.

C’est ainsi, Rajoute notre témoin, que les deux (2) véhicules dont un de transport commun au bord du quel ils étaient embarqués et l’autre de voiture personnelle en provenance de N’Zérékoré se sont percutés face à face d’où un mort sur place auquel s’ajoutent des 10ènes de blessés graves et d’importants dégâts matériels….. »

Nous témoigne un des rescapés de cet accident mortel.

Pour terminer, il faut rappeler que ces nids de poules sur la route Nationale reliant Conakry à N’zérékoré cause assez d’accidents faisant souvent des pertes en vie humaine. Comme illustration, dans le mois d’Avril dernier, c’était celui d’un gros camion en provenance de N’zérékoré pour le marché de Kobéla dans la même circonstance qui faisait (3) morts sur place, et un autre de (2) motards qui ont perdu la vie sur le champ au cours du même mois d’Avril au pont du carrefour de la sous-préfecture de Samoé pour ne citer que cela……

 

Photo et texte par YVES CLAVER / N’zérékoré pour GUINEEPLUS