Advertisements

Le fait s’est produit ce Samedi 23 octobre 2016 au village Bangoïta situé à environ 17 km de N’zérékoré sur la route Principale de la Préfecture de Lola où la dame Mamy Théa a été assassinée par des hommes inconnus dans les environs de 15 h sur le chemin de son campement.

Interrogé devant notre micro, le mari de la victime nous explique la circonstance des faits :

Advertisements

Selon lui ‘’ son épouse s’appelait Mamy Théa âgée de 37 ans et mère de 2 enfants. Dans ses interventions, Mr Foromo précise qu’ils étaient tous au champ pour les travaux champêtres en compagnie de sa femme (la victime) et leurs enfants.

Dans les environs de 15 h, indique-t-il qu’il avait ordonné sa femme d’accompagner un de leurs bagages au village en suite préparer le manger avant l’arriver des autres membres de leur famille, que c’est sur le chemin entre le campement et le village où son épouse a été assassinée par ces hommes non identifiés.

Plus loin, l’époux de la victime rajoute que “qu’après avoir terminé le reste des travaux champêtre qu’il a pris le chemin pour se rendre au village. Arriver dans un virage situé à des km des (2) horizons de départ et d’arriver, qu’il a trouvé les habits et la chaussure de sa femme traînés dans les herbes au bord de la route, pour lui, témoigne aveuglement Mr FOROMO, son épouse avait peut être fait un accident de circulation contre un engin roulant puisque les motos y circulent souvent pour transporter les bagages.

Sans informer sa famille, dit-il qu’il s’est dirigé directement dans les hôpitaux et les commissariats de police à n’zérékoré ville dans l’intension de retrouver sa femme….” Telles sont les déclarations de Mr FOROMO le mari de la Victime.

Après les interventions de l’époux de la Dame Mamy Théa, le président du district Mr Makanaky nous témoigne que : c’est un des enfants de la dame qui a apporté la nouvelle au village que sa maman est portée disparue, mais qu’ils ont retrouvé ses objets sur le chemin de leur campement. Et c’est ainsi que la population s’est mise à la recherche de Mamy Théa.

Finalement dit-il le corps de cette femme a été retrouvé non loin du lieu où traînaient ses habits, et qu’après la visite médicale par la gendarmerie, y s’est trouvé que la dame avait été violée avant d’être tuée par… Nous a expliqué le Président du district Mr Makanaky à la place publique de ce village

A la réponse d’une de nos questions posées, le Président du village de Bangoïta nous précise qu’aucun de ses citoyens n’a été inquiété par les agents de sécurité mais, que les enquêtes se poursuivent…

Photo et texte par YVES CLAVER / N’zérékoré pour GUINEEPLUS