Photo archive utilisée pour illustration
Advertisements

Le fait s’est produit ce Jeudi 07 avril 2016 dans les environs de 3h du matin au village Koimpa, sous-préfecture de Diécké situé à environ 94 km de N’zérékoré non loin de la frontière libérienne.

Joint au téléphone, le président de la jeunesse Mr Nyan nous donne sa version liée au fait.

Advertisements

Selon lui, l’auteur de ce crime s’appelle Mr Jean Gamy âgé de 45 ans père de (4) enfants et de profession chauffeur.

Dans sa poursuite, notre source rajoute que, la victime du nom de Mme Seny Yakpané Gamy âgé de 32 ans était en séparation de corps avec son mari depuis un bon moment. Suite à de nombreuses interventions des parents et proches du couple séparé, ces deux (2) personnes étaient revenues à la compréhension en fin de reconstruire leurs foyers.

Plus loin Mr Nyan nous indique, qu’après cette négociation entre ce couple, la femme était d’abord restée chez ses parents où son mari venait passer la nuit de temps en temps.

Mais la pièce maîtresse de ce crime affirme-t-il, c’est le fait que les rumeurs coulaient dans la cité indexant cette dame d’avoir entretenu des relations amoureuses avec un autre homme du village. Ayant ces informations à l’oreille, le criminel Mr Jean s’est préparé conséquemment en portant une machette pour se rendre chez sa femme à domicile où il a passé la nuit comme d’habitude.

Pendant le sommeil de son épouse indique notre contact, le criminel Mr Gamy a assassiné sa femme avec insistance de (8) coups de machette dont les plaies ont illustré sur le corps de la victime.

Pour terminer son témoignage, Mr Mamy clôture que jusqu’ici l’auteur du crime reste introuvable pendant que le corps de son épouse a rejoint sa dernière demeure et les enquêtes se poursuivent… Nous a confié au téléphone le président de la jeunesse de ce village.