Advertisements

La journée internationale des femmes a été célébré ce jour huit  (8) mars 2017 dans la maison des jeunes  de N’zérékoré  autour  du  thème « construire des alliances pour la promotion de l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes dans le monde du travail en mutation ».

A l’image des autres villes  de la guinée, les femmes de la région  forestière  se sont mobilisées pour célébrer cette journée à la présence des autorités Administratives, les représentants des Institutions Internationales, les ONG et les partenaires au développement.

Selon  les femmes de la forêt, le thème de cette année est « construire des alliances pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes dans le monde du travail en mutation ».  La porte parole des femmes Marguerite  Lamah a remis un plaidoyer au gouverneur de la région administrative de N’zérékoré  Lancé Condé, dans le quel est mentionné je cite « nous femmes sollicitons auprès du gouvernement ,  le retour du projet des filets socio productifs dans la préfecture de N’zérékoré, l’appui  des femmes  de la région en semences améliorées, palmiers, cafés, cacao,  élevages poisons, volailles et porcs ainsi que   l’appui financier aux groupements évoluant dans la saponification, la prestation, la peinture et les cultures maraichères…» . De même plusieurs points ont été débattus par exemple, la traite des enfants et tant autres. La cérémonie a pris fin par la prestation des artistes et la mamayah.

Retenons  que  cette journée  des femmes a pour cause,  la lutte des femmes au début du XXème siècle pour l’égalité des droits entre l’homme et la femme. Elle a été approuvée  en 1977 par les Nations Unie.

Advertisements

 

(+224) 621073040/625380023

Sangbalamou Jean Pierre pour guineeplus.net depuis N’zérékoré