Advertisements
L’intérieur de la maison des jeunes du quartier MOHOMOU où se fait la vaccination

Comme toutes les autres régions de la Guinée,  la région de N’zérékoré a entamé,  ce Lundi 13 mars 2017,  sa première journée de vaccination contre la rougeole,  au compte du premier tour 2017,  dans toutes ses localités.  Des enfants âgés de 6 à 59 mois et de 5 à 10 ans bénéficieront  de cette vaccination gratuite.

Ce vaccin à base de la vitamine A et Mebendenzole permettra à tous les enfants vaccinés d’être protégés contre la rougeole.  Plusieurs sites de vaccination ont été mis en place dans la commune urbaine de N’zérékoré et dans les zones rurales de la forêt pour rendre efficace cette activité.

Plus précisément dans le quartier Mohomou,  commune urbaine de Nzerekore,  c’est la maison des jeunes  qui abrite cette vaccination durant 7 jours . Pluseurs  enfants sont venus pour se faire vacciner.  Des mamans également ont accompagné des bébés pour leur vaccination.

Advertisements
L’intérieur de la maison des jeunes du quartier MOHOMOU où se fait la vaccination

Selon la chargée de programme élargi de vaccination (PEV) du centre de santé de Mohomou , madame Josephine KOUROUMA « depuis le matin de ce lundi , aucune fausse majeur n’a  été enregistrée. Les activités se passent dans les conditions favorables.  Il n’y a pas encore de difficultés dans le travail, parce-que depuis que nous sommes venus ici, beaucoup de femmes et leurs enfants viennent. Nous les agents de santé, nous  sommes très contents parce-que les populations viennent massivement ».

Quant à madame Kadiatou BAH,  mère de famille,  elle est venue pour faire vacciner ses enfants. Selon elle, depuis l’apparition de la rougeole au début de cette année,  aucun de ses enfants n’a été attaqué par cette maladie,  raison pour laquelle elle est engagée à les faire vacciner. Moi je suis très contente du fait que mes enfants sont vaccinés,  car ils seront protégés contre cette rougeole. Je ne veux pas du tout que mes enfants tombent malades.  On sait bien que quand un enfant tombe malade cela fatigue sa maman,  car c’est elle qui va toujours le supporter au dos et cela  ralentit  forcement ses activités alors que nous guinéens,  nous vivons de quotidien en quotidien,  a ajouté madame BAH

Signalons que cette maladie de rougeole se manifeste par l’apparition  des boutons sur la peau de l’enfant, qui peuvent facilement contaminer d’autres enfants.

A rappeler que depuis le début de cette année 2017,  la rougeole est apparue ici à N’zérékoré,  tout comme certaines préfectures du pays et  certaines communes de la capitale Conakry.