Advertisements

Depuis près de trois semaines le prix de riz a varié progressivement. Le prix d’une mesure de graine du riz du pays, est passé de 4500 à 6000 Francs guinéens, soit une augmentation de 1500 Francs guinéens. Cette situation devient de plus en plus inquiétante, pour les consommateurs de cette qualité de graine.

Ce mercredi 15 mars 2017, notre rédaction a fait un tour au grand marché de N’zérékoré. D’un point à un autre, les 6000 Francs guinéens par mesure de riz du pays restent constants.

Après plusieurs interrogations faites par la rédaction Guineeplus, les vendeuses nous ont donné les raisons de cette hausse, comme l’a expliqué madame Seny LOUA, une des vendeuses de riz: « Le prix d’une mesure de riz du pays est changé, en passant de 4500 à 6000 Francs guinéens, cela dépend de plusieurs facteurs. Avant on achetait un sac de 100 kilos de riz padis (riz non décortiqué) à 350000 Francs guinéens, mais actuellement nous achetons un sac à 450000 Francs guinéens. À part du prix d’achat, nous faisons d’autres dépenses comme: les transports pour nos voyages, nous donnons aussi de l’argent aux propriétaires des machines décortiqueuses pour piler nos riz. Nous tenons également compte du temps que nous prenons ici derrière les graines pour les revendre. Quand on revend une marchandise, il faut gagner au-moins un peu de bénéfice après la vente. Aucune personne dans cette vie ne peut accepter aller acheter une marchandise et venir la revendre sans avoir de bénéfice, raisons pour lesquelles nous avons varié le prix du kilo. Quand le prix d’achat d’un sac de riz padis est passé de 350000 à 450000 francs guinéens, nous aussi nous avons automatiquement changé le prix d’un kilo de 4500 à 6000 Francs guinéens ».

Advertisements

Quant à plusieurs consommateurs de cette qualité de riz, la variation du prix est survenue à un moment où la situation économique est tendue. Madame Houdiatou SOW, une ménagère, qui était venue acheter de la graine et des condiments pour la journée du mercredi 15 mars 2017, cette variation cause beaucoup de difficultés. « Moi j’achète 2 kilos de riz par jour pour notre manger. Et mon mari ne me donne que 25000 francs guinéens pour toutes les dépenses. Quand j’achète les 2 kilos, il me reste que 13000 francs guinéens. Donc c’est dans ces 13000 francs guinéens que je dois acheter les condiments. Tous ça là complique la situation. Parfois quand je prépare le riz, mon mari parle soit disant que le riz n’est pas doux. Même si je lui fais le compte rendu du marché, mon mari ne me croit pas, dons nous prions que ce prix soit diminué car nous vivons de quotidien en quotidien, » a indiqué madame SOW.

En s’adaptant à ce prix, les consommateurs espèrent à une baisse considérable du prix de riz dans un court instant.

N’zerekore, Blanchard Haba pour guineeplus.net

Email:habablanchard@gmail.com

Tel: 62480752657082394 / 661305548