Advertisements

Le centre d’exposition artisanal de n’zérékoré rencontre un véritable problème de clientèle suite au manque de moyens financier pour attirer les visiteurs et touristes.

Autrefois appelé village artisanal de N’zérékoré crée  le 2 février  1992 par le gouvernement guinéen par le biais du ministre délégué d’alors de la foret Facinet Touré et fut reconstruire au 55eme anniversaire de l’indépendance de la guinée par le gouvernement actuel.

Objectif de ce centre est de revaloriser la culture guinéenne et particulièrement celle de la guinée forestière partie sud de la guinée qui regorge de grandes potentialités et ressources naturelles et aussi de créer  de l’emploi au sein des femmes qui s’occupent de la teinture des pagnes foret sacrés. Ils sont au nombre de 35 personnes qui travaillent dans ce centre dans divers services a savoir les teinturiers, les bambou rotins, les sculpteurs.

Mais aujourd’hui ce centre d’exposition artisanal est confronté a de véritable problème financier pour attirer les clients et visiteurs,  selon le président du centre Antoine Théa « en 1992 jusqu’à 2000  le centre recevait  beaucoup de clients et touristes  venant de diverses horizons mais aujourd’hui c’est du calvaire ce qu’ils produisent de leur propre moyens est insuffisant, malgré ce jolie bijoux que l’État a mis à leur disposition les clients ne viennent pas même les touristes car cela est dur au manque de ressources financier et demande au gouvernement guinéen et toutes les personnes de bonne volontés un fond d’appui véritable SOS »

Advertisements

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sangbalamou Jean Pierre pour guineeplus.net

(+224) 621073040 / 623380023